Features

Boumba et Ngoko, attaque et pillage d`un poste de gendarmerie par une bande armée centrafricaine

rebelle-coalition-seleka-Camerounais-bandits-coupeurs-de-route-gendarmerie

Une bande armée centrafricaine, -qui serait-, dissidente des Seleka, ont attaqué un poste de gendarmerie à l’Est du pays, apprend KOACI de source médiatique. Selon un quotidien privé local,-qui cite des sources-, dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 mai 2015, des éléments armés dissidents de la Seleka, ont attaqué, puis pillé le poste de gendarmerie de Mboye, dans le département de la Boumba-et-Ngoko, région de l’Est du pays.

Sur les circonstances de l’attaque, les assaillants sont arrivés au milieu de la nuit, alors que les gendarmes,-4-, commis à la garde du poste de gendarmerie, avaient abandonné leurs postes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Au bilan, les assaillants ont emporté toutes les armes, les munitions, détruit et saccagé les bureaux, révèle le quotidien privé, paraissant à Yaoundé, dans sa livraison de ce lundi.

Interpellés, les 4 gendarmes ont été placés en détention à la légion de gendarmerie de l’Est. Ils seront traduits devant les tribunaux, promettent les autorités militaires que cite le journal.

Depuis plusieurs mois, le Cameroun fait l’objet d’incessantes incursions des rebelles centrafricains. Ces incursions se soldent par des pillages, et des prises d’otages.

Koaci.com, Yaoundé

Populaires cette semaine

To Top