Société

Bonapriso : un commanditaire tue son exécutant

Douala-Bonapriso-emergence-pollution-camer24

Peut-on seulement mesurer le degré de rage et de haine de cet individu qui en a massacré un autre, d’abord à coups de machette, ensuite en lui roulant dessus, avant de reprendre à nouveau son coupe-coupe pour achever sa besogne ?

Les moto-taximen ne sont pas posé la question deux fois devant la scène effroyable qui s’est déroulée devant leurs yeux, dans la nuit de dimanche à lundi, non loin du carrefour hôtel de l’Air à Bonapriso.

Ils ont aussitôt saisi l’auteur du forfait et l’ont copieusement bastonné. Ce dernier ne devra la vie sauve qu’à l’intervention des éléments de la police, en patrouille. Il sera interné dans une formation hospitalière de la place, sous surveillance des forces de l’ordre. Sa voiture, une Rav4 utilisée pour rouler sur sa victime, a été cassée par les « bendskineurs » en colère.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A l’origine de cet incroyable scénario, un problème de famille, selon des témoins. Le présumé meurtrier aurait tenté de faire assassiner son frère aîné, dont il avait déjà arraché la femme auparavant. Dans un climat de relations familiales très dégradées, le cadet s’est donc rendu chez un soi-disant marabout afin de faire disparaître son frangin. Contre somme d’argent bien sûr. Mais ce dernier va plutôt aller le dénoncer chez celui qu’il devait tuer. L’aîné ayant un bar en face d’un célèbre institut de beauté du quartier, le 11 janvier dernier dans la nuit, le « marabout » vient le mettre en garde. C’est sur ces entrefaites que le petit frère débarque. Une dispute éclate. Elle va durer des heures.

Il est plus d’1 h du matin quand l’exécutant-désistant décide de rentrer chez lui à moto. Il est suivi par son commanditaire. La suite sera un déchaînement d’horreur et de violence.

Steve LIBAM

Populaires cette semaine

To Top