Features

Boko Haram tue un chef de village et ses trois frères dans le village Doublé

Fotokol-Boko-Haram - Cameroun-Mayo-Sava-libération

Il ne fait aucun doute que grâce à la bravoure des forces armées camerounaises et tchadiennes, une certaine accalmie est revenue à l’Extrême-Nord du Cameroun, la région qui subit depuis plus d’un an, les exactions du groupe terroriste islamiste Boko Haram (devenu l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest depuis cette année 2015). Mais, les armes continuent de crépiter dans certains villages de la Region.

Il ne fait aucun doute que grâce à la bravoure des forces armées camerounaises et tchadiennes, une certaine accalmie est revenue à l’Extrême-Nord du Cameroun, la région qui subit depuis plus d’un an, les exactions du groupe terroriste islamiste Boko Haram (devenu l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest depuis cette année 2015). Mais, les armes continuent de crépiter dans certains villages de la Région.

Le cas de Doublé, un village du département du Mayo-Sava. Des hommes armés, présentés comme des membres de Boko Haram, y ont fait une incursion dans la nuit d’hier mercredi 2 septembre à aujourd’hui. Une attaque meurtrière qui s’est soldée par la mort de trois personnes. «Ils ont tué le chef du village et ses deux frères. Ils ont emporté du bétail » confie une source sécuritaire à Cameroon-Info.Net

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Aux premières heures de ce jeudi 3 septembre 2015, les soldats de la coalition Tchad-Cameroun, ont mis aux arrêts des présumés membres de la secte islamiste d’origine nigériane qui s’apprêtaient à commettre un autre carnage toujours sur le territoire camerounais. «Dix membres de Boko Haram, armés des AK 47, ont été arrêtés ce matin aux environs de Fotokol par les forces camerounaises et tchadiennes» indique notre confrère Guibai Gatama.

Les Jihadistes multiplient les activités sur le territoire camerounais au moment où le général Lliya Abbah, Commandant de la Force multinationale mixte, est annoncé très prochainement dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Ce sera sa première descende sur le front de la guerre depuis sa prise de fonctions. Le déploiement de cette force est toujours attendu.

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top