Features

Boko Haram: Trois villageois égorgés et des salles de classe incendiées à Greya

Boko-Haram-attaque-kolofata

Dans la journée de dimanche 17 Août  une vingtaine d’assaillants de la secte Boko Haram ont fait irruption dans la petite bourgade de Greya, dans le Mayo-Sava, dans la Région de l’Extrême-Nord. Selon le premier bilan provisoire, trois villageois ont été égorgés par les nouveaux maîtres de lieux.

Les islamistes ont également eu tout leur temps pour charger leurs véhicules avec près de 300 chèvres qu’ils ont extorqués a des villageois désespérés et abandonnés devant leur propre destin. Les boutiques de la localité ont été dépouillées et l’on indique qu’environ 200 sacs de riz auraient été emportés pour aller nourrir les islamistes dans leur cachette à la frontière nigériane.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avant de quitter Greya ce dimanche, les commandos de Boko Haram lourdement armés ont amené avec eux 17 otages pour convoyer et transporter leur butin. Pour démontrer leur colère contre la culture occidentale, l’école du village construite et équipée par UNICEF a été incendiée. Les manuels scolaires stockés au bureau du directeur de l’école publique de Greya ont été farouchement jetés dans les flammes.

Kolofata, Bonderi, Greya, Armchidé … tous dans le Mayo-Sava, ne cessent d’être la cible de la secte grâce à leur proximité avec la frontière où les terroristes ont installé leurs bases. La forte mobilisation en moyens de guerre et des troupes à l’Extrême-Nord tarde encore à porter des fruits.


© Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top