Features

Boko-Haram: Soixante individus gardés à vue à Maroua

boko-haram-Cameroun-camer24-déserteurs
D’après les informations fournies parl’APA, ces individus, tous de nationaliténigériane et interpellés ce 22 avril, sont actuellement en cours d’exploitation afin d’établir avec certitude, leur implication et leur appartenance à la secte islamiste Boko-Haram qui de plus en plus, fait parler d’elle à travers les nombreuses exactions parmi lesquelles, les meurtres, les enlèvements, les attaques terroristes et bien d’autres actesirrépréhensibles qui continuellement, endeuillent les familles aussi bien du côtéNigérian queCamerounais.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Boko-Haram

il n’est pas possible pour l’heure d’en dire plus, surtout qu’il s’agit d’une information donnée sous anonymat et l’on peut parfaitement comprendre le mutisme qui entoure dans la plupart des cas, les actions des autorités camerounaises car, ils n’ont pas jusqu’à présent, réussi à connaître avec exactitude le lieu où est retenu les otages enlevés il y’a un peu plus de deux semaines maintenant. Des otages qui, à en croire des sources concordantes, sont encore retenus sur le territoire camerounais, non loin de la frontière avec le Nigéria.

Nicole Ricci Minyem 

Populaires cette semaine

To Top