Features

Boko haram : shekau localisé, info ou effet d’annonce ?

Lac-Tchad-africains-Abubakar-Shekau-boko-haram

Le chef de cette secte aurait échappé de justesse aux forces tchadiennes qui affirment l’avoir localisé. Selon plusieurs sources, le gourou de la secte terroriste nigériane, Abubakar Shekau aurait fui la ville de Dikwa où il se cachait avec ses lieutenants à la suite de violents combats qui ont permis à l’armée nigériane de reprendre la ville.

Le leader des djihadistes qui serait même entrain de mettre les bouchées doubles pour rallier quelques îles du Lac Tchad. Si certains estiment que son silence en constitue la preuve, le président tchadien, Idriss Deby Itno vient d’en donner une autre preuve, plus claire, semble-t-il cette fois-ci.

En marge de la visite de son homologue nigérien Mahamadou Issoufou mercredi dernier à N’Djamena, le chef de guerre tchadien a relevé en substance : «Nous sommes présents. Vous avez suivi il y a deux jours que les soldats tchadiens ont engagé un combat très dur à Dikwa et je vous disais tantôt qu’Abubakar Shekau doit se rendre. Il a fui de Dikwa, nous savons où il se cache.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il a intérêt à se rendre sinon il va subir le sort que ses camarades ont subi sur le terrain à Dikwa». Une déclaration répandue qui est passée en boucle sur plusieurs chaînes de télévisions africaines et occidentales. Dans la même veine, le président tchadien, très déterminé dans cette guerre que les autres pays qui en pâtissent a ajouté : « Nous allons défaire et détruire Boko Haram. Nous n’allons pas gagner seulement la bataille contre Boko Haram mais nous allons gagner la guerre totale contre Boko Haram, il n’y a pas de doute».

La capitulation et la chute certaine d’Abubakar Shekau sont actuellement annoncées et abondamment commentées sur les réseaux sociaux et plusieurs sites Internet en ont d’ailleurs fait écho depuis plusieurs jours déjà. Pendant que de nombreux internautes saluent l’annonce qui fait monter un brin d’espoir, certains notent qu’il s’agit d’un effet d’annonce comme dans toute guerre et que les pays engagés ont amorcé la guerre d’information, susceptible de décourager l’ennemi. Mais pour qui connaît les prouesses de l’armée tchadienne dans de telles guerres, l’espoir reste tout de même permis.

© Mutations : Jacques Kaldaoussa

Populaires cette semaine

To Top