Features

Boko Haram les présidents de la région en croisade

boko-haram-Cameroun-camer24-déserteurs
BOKO HARAM en haoussa signifie que l’école est un péché! Il s’agit de barrer la voie A l’école et aux valeurs occidentales. Seront donc présents au Sommet de Paris: le président camerounais Paul Biya, le Tchadien Idriss Deby Itno, le Nigérien Issoufou, le Nigérian Goodluck Jonathan. Il s’agit pour ces pays de mettre sur pied une politique commune tendant à endiguer les effets transfrontaliers de cette secte sanguinaire. Cette levée de boucliers survient un mois après l’enlèvement de 234 lycéennes par ces islamiques d’une autre époque.

Le président nigérian a sollicité l’appui des pays voisins

Des enlèvements qui ont été le catalyseur de cette prise de conscience internationale. Le président nigérian a sollicité l’appui des pays voisins, des Etats-Unis, de la France, la Chine, la Grande Bretagne. Ces pays occidentaux sont chargés de lui apporter un appui logistique, aérien et aussi au niveau des renseignements car il ne s’agit pas d’une guerre conventionnelle, mais de la guérilla où l’ennemi agit par surprise en choisissant des cibles longtemps à l’avance pour démoraliser et désorganiser. Des experts civils et militaires américains se trouvent déjà au Nigéria et les Américains transmettent déjà les images satellites au gouvernement nigérian. Abubakar Shekav a déjà d’ailleurs proposé la libération des lycéennes contre les prisonniers proches du groupe.

Boko haram procède aussi à la prise d’otages suivie d’une demande de rançons

Au-delà de la rencontre du 17 mai et de l’enlèvement des filles, il convient de préciser que ce qui n’était qu’une secte islamique et un obscur groupe dirigé parMohamedYusuf a été créé en 2002. En 2009 Yususf est tué et remplacé parAbubakarShekav. Depuis l’avènement de ce dernier à la tête du groupe, la lutte armée s’est intensifiée et a pris de l’ampleur. Au début du mouvement, les objectifs duBokoHaram se limitaient uniquement aux objectifs militaires, les postes de police, etc. Aujourd’hui ceux-ci s’étendent aux écoles, aux intellectuels, aux églises. En 2011 la secte a organisé un attentat contre le siège des Nations Unies àAbuja. Dans les régions où règne leBokoHaram, les commerçants et hommes d’affaires sont obligés de payer une sorte d’impôt pour soutenir leur mouvement. En plus, leBokoharam procède aussi à la prise d’otages suivie d’une demande de rançons. On se rappelle qu’en 2013 et en 2014, respectivement la famille Moulin Fournier et le PèreVenderbeusch avaient été libérés sûrement contre paiement d’une rançon.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une organisation bien huilée ayant des ramifications dans toutes les sphères de l’Etat fédéral

Tout ceci permet donc au mouvement de pouvoir récupérer les adeptes et parfois de les payer. C’est donc une organisation bien huilée ayant des ramifications dans toutes les sphères de l’Etat fédéral et les Etats de Yobe, Adamaoua et du Borno. Boko Haram opère avec des armes de guerre et des véhicules blindées arrachées aux militaires. La question que l’on se pose aujourd’hui est de savoir pourquoi l’une des puissantes armées du continent n’arrive pas à venir à bout de cette nébuleuse qui sévit dans trois Etats? Car en période de Guérilla le renseignement joue et occupe un rôle primordial. Ce n’est plus la guerre conventionnelle mais une guerre asymétrique où les forces années ne connaissent point leurs adversaires.

Bientôt un danger planétaire

Boko Haram était limité au départ à quelques Etats de la Fédération nigériane, aujourd’hui elle a des tentacules dans les pays voisins du Nigéria. Bientôt ce groupe armé va commencer même à s’illustrer au plan continental et pourquoi pas devenir un danger planétaire. En sévissant dans les Etats du Nord et du Nord Est, Boko Haram a trouvé un terrain fertile parce que ces régions depuis l’indépendance; ont été totalement abandonnées et ignorées par le gouvernement fédéral. C’est ainsi que Boko Haram a pu s’y installer et procéder au recrutement de beaucoup de jeunes désœuvrés dont l’avenir était déjà compromis. En plus en rejetant l’Ecole occidentale, en brûlant les établissements scolaires, Boko Haram, crée les conditions favorables à son implantation et aux futurs recrutements des adeptes.

Michel Michaut Moussala 

Populaires cette semaine

To Top