Features

Boko Haram: Le réseau de la téléphonie mobile brouillé à Fotokol

boko-haram-Cameroun-camer24-déserteurs

Les combattants de la secte Boko Haram utilisent le réseau camerounais pour coordonner les attaques et d’autres opérations

Le gouvernement d’Abuja en déclarant l’état d’urgence dans les trois Etats du Nord-Est du Nigeria avait pris un certain nombres de mesures parmi lesquelles la brouille du réseau de la téléphonie mobile. Cette brouille du réseau  n’a pas seulement freiné les activités dans ces Etats. Elle a aussi et surtout perturbe la coordination des attaques des islamistes de la secte Boko Haram.

Coincés par ce manque du réseau téléphonique, les islamistes se sont lancés à l’utilisation du réseau camerounais qui s’étend dans certaines villes nigérianes situées tout au long de la frontière. Les puces de téléphones des réseaux mobiles camerounais ont été vendues dans ces villes comme des bouts pains et des grands fournisseurs de crédits de communications se sont installés.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les riverains de Fotokol ont alors constaté que depuis un certain temps, quand le réseau de la téléphonie mobile camerounais est stable, les combattants multiplient des attaques à partir de la localité de Gambarou au Nigeria. Or, quand il y a fuite de réseau, Fotokol est en paix. Pour réduire considérablement les attaques, le réseau a été brouillé et la vente des puces de téléphone interdite.

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top