Features

Boko-Haram : La France dément son implication ou soutien a la secte

Ambassadrice de France au Cameroun-Christine Robichon

Son ambassade au Cameroun a publié un communiqué ce mardi dans lequel elle se dit solidaire des autorités face au terrorisme

L’ambassade de France au Cameroun a publié ce mardi, 02 septembre 2014, un communiqué de presse présentant sa position dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. Cette position, souligne le communiqué, intervient «à la suite de certaines informations de presse dénuées de tout fondement»attribuant une responsabilité de la France dans ce qui se passe à l’Extrême-Nord du Cameroun.

«La France condamne avec la plus grande fermeté les attaques perpétrées par le mouvement terroriste Boko Haram dans le nord du Cameroun, à proximité de la frontière nigériane. La France réitère aux autorités camerounaises sa solidarité dans la lutte contre le terrorisme, dans le respect des droits de l’Homme, peut-on y noter.

Au terme des accusations injustifiées décriées par la France, figure une rencontre supposée de François Hollande avec certaines personnalités camerounaises au Tchad. «Le Président de la République François Hollande n’a pas rencontré de représentants camerounais lors de sa récente visite au Tchad les 18-19 juillet derniers, ainsi que certains articles le rapportent de façon inexacte», assure l’institution diplomatique que dirige Christine Robichon.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Certains médias privés camerounais, notamment audiovisuels, attribuent par ailleurs à la France le financement du groupe armé qui mène des incursions au Cameroun, groupe dont ces médias doutent de l’appartenance véritable à Boko Haram.

«La France est engagée aux côtés du Cameroun, du Nigéria, du Niger et du Tchad dans la lutte contre la menace que représente la secte Boko Haram pour la paix et la sécurité en Afrique. L’engagement de la France a pour objectif de soutenir les efforts des Etats concernés pour rétablir la sécurité», assure l’ambassade.

Enfin, elle «encourage ces pays à poursuivre leurs efforts de coordination, notamment à l’occasion de la réunion d’Abuja pour la sécurité au Nigéria ce mercredi 3 septembre, à laquelle la France participera».

Journalducameroun.com

Populaires cette semaine

To Top