Features

Boko Haram : La compassion de Paul Biya à son armée

Cameroun-message_à_la_jeunesse_Paul_Biya

Lors de son traditionnel message à la nation le 31 décembre 2014, Paul Biya n’a pas manqué d’adresser une pensée aux soldats au front contre Boko Haram.

«Ayons une pensée émue pour nos soldats qui sont tombés pour la défense de notre patrie. Ayons une pensée solidaire pour ceux qui veillent à notre sécurité le long de nos frontières, pour leurs familles qui sont dans la peine ou l’inquiétude, pour nos compatriotes enfin qui souffrent dans leur chair et dans leur âme».

C’est en ces termes que Paul Biya a clos son discours avant d’adresser ses vœux au peuple camerounais le 31 décembre dernier, lors de son traditionnel message radio télévisé.

Le chef de l’Etat, chef des armées, a ainsi compati à la douleur des familles ayant perdu des hommes au combat, ainsi qu’aux peines qu’endurent encore les soldats pour garantir la paix et la sécurité le long des frontières Est et Nord du Cameroun. Pour joindre la parole aux actes, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense chargé des anciens combattants et des victimes de guerre Koumpa Issa, a rendu visite aux forces sur le terrain à Garoua-Boulai (région de l’Est).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Il était porteur d’une série de trois messages que le chef de l’Etat adresse à ses troupes sur le terrain afin de les remercier pour le travail abattu. Ce sont: la promesse de mettre en place les moyens nécessaires pour que les soldats continuent d’assurer leur mission ; la misse à disposition de meilleurs condition de logement à travers le programme de participation mis sur pied par le ministre de la Défense ; les souhaits de condoléance adressés aux familles des soldats tombés sur le champ de guerre.

Les incursions de Boko Haram et des bandes armées le long de la frontière Est du pays ont à chaque fois été maîtrisées et mises sous contrôle par les soldats camerounais. D’où ce message du chef de l’Etat à leur endroit les invitant par la même occasion à redoubler de vigilance afin que la paix continue de régner au Cameroun.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top