Features

Boko Haram : John Fru Ndi au chevet des soldats blessés

john_fru_ndi_anniversaire

Le leader du Social Democratic Front, principal parti de l’opposition au Cameroun, a apporté aux soldats victimes de la guerre et internés à l’hôpital militaire de Yaoundé, un important don en denrées alimentaires.

«Il ne faut pas seulement regarder les soldats qui sont au front, mais se soucier également de ceux qui sont blessés et leur remonter le moral ». C’est en ces termes que John Fru Ndi a justifié sa présence ce 19 mars 2015, au chevet des soldats blessés et internés à la garnison militaire de Yaoundé.  

Le chairman du Social Democratic Front (SDF), a offert à cette occasion un important don alimentaire constitué de deux bœufs, dix bidons d’huile et plusieurs sacs de riz. La spécialité de cette cargaison est qu’elle est constituée essentiellement des produits locaux. « J’ai sélectionné dans mon ranch mes meilleures bêtes. Ce n’est pas qu’un don, c’est le don de mon cœur », a souligné le natif de Bamenda, région du Nord-Ouest. Le riz et l’huile offerts sont également produits dans cette même région Cameroun.

Dans son mot de circonstance, le candidat malheureux aux élections présidentielles de 1992 et 2004, a indiqué que c’était la seconde fois qu’il se rendait au chevet des soldats blessés dans l’affrontement avec les membres de la secte Boko Haram dont les actes barbares sévissent dans la partie septentrionale du pays.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Quand j’avais décidé de venir, j’avais beaucoup de doutes. Je me demandais si on allait me laisser entrer. Mais les autorités militaires m’ont bien reçu », se souvient Fru Ndi. Un accueil courtois qui l’a convaincu de revenir.

Depuis le début de la guerre contre Boko Haram qui dure bientôt un an, un élan de solidarité national a envahi les quatre coins du Cameroun. Regroupements associatifs, Associations sportives, communautés, parlementaires et de nombreuses organisations spontanées ont marqué leur adhésion à la cause des soldats engagés au front en collectant de nombreux dons financiers et matériels pour la cause. Plusieurs politiques ont également fait le déplacement du grand nord pour soutenir les populations victimes déplacées. Plusieurs marches patriotiques ont également été organisées dans de nombreuses villes à travers le pays.

A travers ce don, Fru Ndi se démarque comme le seul homme politique à se rendre au chevet des soldats blessés et internés à l’hôpital militaire de Yaoundé. Le patron du parti phare de l’opposition a d’ailleurs indiqué comme pour ironiser que

« je n’ai pas besoin de marcher pour soutenir les soldats. J’ai déjà trop marché depuis 1992 ». Des paroles et un geste qui ont été appréciés par le secrétaire général du ministère de la Défense qui a conduit la visite des blessés parmi lesquels se trouvait un nombre important de soldats tchadiens.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top