Features

Boko haram déstabiliserait-il les forces tchadiennes ?

boko-haram-au-tchad-roquette

De sources proches du haut commandement militaire tchadien, l’armée tchadienne enregistrerait de sérieuses pertes humaines et matérielles dans la lutte contre la secte islamiste Boko Haram. « L’entrée prochaine dans la bataille de l’Etat islamique compliquerait davantage la situation pour les armées tchadienne, nigériane, nigérienne et camerounaises», a confié sous anonymat une source sécuritaire sans donner plus de détail,  indiquant seulement que  le gouvernement  tchadien venait  d’ordonner  aux troupes des deux fronts de se retirer de leurs positions actuelles et de revenir aux positions initiales.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Selon la même source, une partie des éléments de la GNNT stationnée à Massakory aurait bougée vers la frontière nigéro-nigériane. «  Il a été également demandé aux éléments basés à Tissi (extrême sud-est) de faire mouvement vers l’ouest du pays », a-t-il déclaré. Lors de la conférence de presse donnée ce jour, l’opposant Saleh Kebzabo a  accusé  le gouvernement de verser le sang des tchadiens sous tous les prétextes, même mineurs

« Avec l’intervention des forces tchadiennes à l’étranger, Deby apparait comme un demi-dieu aux yeux de la communauté internationale pourtant le pays vit un chaos total dans tous les domaines », a-t-il martelé.

© Source : africa-info.org

Populaires cette semaine

To Top