Features

Boko Haram chasse l’armée nigériane de Marte et s’empare de la ville

Boko-Haram-Amadou Ali-Kolofata- Shekau

Les combattants de la secte islamiste ont repris le contrôle d’une localité des rives du lac Tchad, dans le Nord-Est du Nigeria.

Boko Haram semble avoir sonné la fin de la recréation après quelques semaines de calme. Environ 2 000 terroristes de la secte sont arrivés de plusieurs endroits jeudi et ils ont combattu les soldats nigérians sur leurs positions dans la ville de Kirenowa et dans la communauté voisine de Marte. Les combats qui se sont poursuivis toute la nuit de jeudi à vendredi, ont poussé les soldats à prendre la fuite. Plusieurs personnes de Marte et de Kirenowa ont trouvé la mort dans cette attaque qui a duré plusieurs heures. Des cases et certains bâtiments publics ont été brulés par les combattants qui n’ont voulu rien laisser sur leur passage.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avec l’engagement du Tchad dans la guerre, l’on croyait que la secte s’était affaiblie, mais le récent combat de jeudi dernier où les combattants ont fait usage des chars et de nombreuses bombes démontre que la secte est toujours bien équipée. Située entre Maiduguri et le Lac Tchad, c’est la troisieme fois que la localité de Marte tombe entre les mains des combattants de Shekau. Les islamistes avaient d’abord pris la ville en 2012 et 2014 avant que celle-ci ne soit libérée par l’armée nigériane.

Dans une interview accordée récemment à un journal américain, le président élu du Nigeria, Mohammadu Buhari, avait déclaré qu’il comptait sur ses voisins-alliés pour complètement éradiquer la secte du Nigeria. Soldat de formation, Buhari semble avoir tous les atouts pour gagner cette guerre qui a déjà fait de milliers de morts au Nigeria, au Cameroun et au Niger.

Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top