Features

Boko Haram bouscule l’armée Camerounaise

criminalité-Kolofata-Cameroun-l'Extrême-Nord-Boko Haram-Fotokol

La création, mi-août, d’un nouveau commandement militaire couvrant la zone septentrionale du pays témoigne de l’emprise de Boko Haram dans cette région.

Les incursions répétées du mouvement fondamentaliste nigérian Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun ont forcé Paul Biya à revoir l’ensemble du dispositif sécuritaire de cette zone. Le 14  août, plusieurs décrets présidentiels ont créé un quatrième commandement militaire par éclatement de l’ancienne troisième région interarmées qui couvrait les trois régions septentrionales (Adamaoua, Nord et Extrême-Nord).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’installation le 20 août, par le ministre camerounais délégué à la défense Edgar Alain Mebe Ngo’o , du colonel Jacob Kodji comme commandant de cette nouvelle zone à parachever cette restructuration. Basé à Maroua (Extrême-Nord), ce dernier aura pour mission d’endiguer l’influence grandissante du mouvement fondamentaliste nigérian, tout en s’assurant de disposer des moyens nécessaires à cette mission. Alors que le budget de la défense s’établit à 194 milliards F CFA pour 2014, la soldatesque continue de se plaindre de son sort.

En 2001, la même situation avait poussé le président camerounais à corriger certains dysfonctionnements liés à la promotion des hauts gradés et à la solde des militaires. Paul Biya a d’ailleurs profité de ce nouvel organigramme pour rajeunir les effectifs. Le général Hyppolite Ebaka , qui couvrait la 3 e  région désormais éclatée, a été remplacé par un colonel Frédéric Ndjomkep

© Source : AfricaIntelligence.fr

Populaires cette semaine

To Top