Features

Biya et Buhari en croisade contre le Boko Haram

tete_a_tete_biya-buhari_full

Longtemps annoncé, Muhammadu Buhari le tout nouveau président de la République Fédéral du Nigeria est arrivé au Cameroun ce 29 juillet ; il était 11h quant il a foulé le sol de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen. Selon le communiqué du cabinet civil de la présidence de la république du Cameroun, il s’agit d’une « visite de travail et d’amitié »

Le Boko haram fait des victimes dans les deux pays

A l’observation, cette visite de très haut niveau dégage plutôt une odeur de sécurité entre le Nigeria et le Cameroun. Elle intervient au moment ou les deux pays sont en proie aux attaques tou azimut des extrémistes de la secte islamiste Boko Haram installée dans le nord ouest du Nigeria ou elle fait des victimes depuis six ans. Le Cameroun quant à lui vient de vivre les moments les plus tumultueux de son histoire. En l’espace de 2 semaines, il a subi 5 attaques du boko haram avec pour bilan une cinquantaine de morts et de nombreux blessés. Il n’en fallait pas moins pour que les deux chefs d’Etat se rencontrent pour trouver une solution commune de lutte contre cette nébuleuse.

Biya et Buhari en croisade contre Boko haram

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Muhammadu Buhari, que ce soit Paul Biya n’ont jamais fait de doute quant à la volonté de lutter contre le Boko Haram qui fait des victimes non seulement au sein des populations des deux pays mais également au Tchad et au Niger. Au cours de la campagne qui l’a porté à la tête du Nigeria, Buhari a eu pour promesse de juguler la secte Boko haram. Paul Biya quant à lui avait déclaré la guerre à cette secte au cours de sa visite en France. C’est donc dire si cette visite pour sujet majeur le bako haram.

Le communique final très attendu

Et pour cause, et pour la première fois, les deux chefs d’Etat se sont faits accompagné par les gouverneurs des régions et des états du corridor de 1700 km qui sépare les deux états. Ces hommes de terrains qui sont au contact avec les populations et qui connaissent la pleine mesure des événements et les conséquences sociales et économiques sont là pour la mesure de l’ampleur des attaques des islamistes dans les deux pays. Deux rencontres de travail sont prévues : une entre les 2 chefs d’Etat et l’autre entre les gouverneurs des 2 états autour du ministre de l’administration et de la décentralisation du Cameroun Rene Sadi. Tres attendu, le communiqué final issu de cette visite.

Populaires cette semaine

To Top