Features

Biya encore absent à l’investiture de Buhari

Mayo-Baléo-président_paul_biya_Rdpc_Cameroun_MISCA

C’est encore une fois  sans le président camerounais Paul Biya que Muhammadu Buhari élu démocratiquement le 31 mars dernier a été investi à la tête de l’exécutif de la République fédérale du Nigeria ce vendredi 29 mai.

Plusieurs chefs d’État et de gouvernement africains et occidentaux y sont d’ailleurs présents.

Les États-Unis sont représentés au plus haut niveau par le Secrétaire d’État américain John Terry.

« Biya a encore raté une opportunité de dissiper les malentendus et de régler certains problèmes. Entre autres, la lutte contre la secte islamiste Boko Haram », a commenté un analyste politique.

Pour bon nombre d’observateurs, ce sera ainsi l’aboutissement d’un long combat politique, après plusieurs tentatives infructueuses pour accéder au palais présidentiel d’Aso Rock, à Abuja.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’ex-général à la retraite Muhamadu Buhari va prendre le relais de Goodluck Jonathan qui aura passé cinq ans à la tête du pays. Passée l’euphorie de sa victoire électorale d’il y a quelques semaines, le président Buhari va très vite entrer dans le vif du sujet.

Le Nigeria doit faire face à de nombreux défis. Ces dernières semaines, par exemple, le premier producteur africain de pétrole a été confronté à une importante pénurie artificielle de carburant, qui a paralysé plusieurs secteurs d’activités du pays.

« Et c’est dans un environnement brumeux où règne une grande suspicion entre les cadres de l’administration sortante et les partisans du nouveau président que l’on va assister à la première alternance démocratique au Nigeria », a  relevé le quotidien gouvernemental camerounais « Cameroon Tribune »

africa-info.org

Populaires cette semaine

To Top