Features

Bangladesh : Démantèlement d’un réseau de Faux billets 7 Camerounais aux arrêts

xFeyman_Camerounais_Banglade

Bangladesh: Depuis la ville de Dhaka, dix faussaires écoulaient leurs faux billets via un réseau bien huilé Sept Camerounais, deux Congolais et un Bangladeshi sont en prison en Dhaka au Bangladesh en attente de leur procès. Ils avaient organisé à Dhaka un trafic de faux billet via le darknet, la face cachée d’Internet et les marchés locaux. Une activité qui inquiète les autorités. Leur petite «start-up», montée à Dhaka, fabriquait des faux billets ,toutes devises confondues. Aidés de tutoriels d’impression en chaîne graphique, les dix compères, âgés de 34 à 44 ans et inconnus des services de police, battaient monnaie avec des imprimantes grand public et des hologrammes de sécurité contrefaits «made in China». Sans trop d’efforts, ils parvenaient à obtenir des coupures «de qualité moyenne».

Ils ont tous été cueilli dans la soirée d’hier (08 août 2016, ndlr) avec une énorme quantité de faux billets, au quartier Bashundhara de la ville de Dhaka par les autorités policières Sept parmi les compères sont d’origine camerounaise et identifiés: Abdou Nassara, 35 ans, Jean Claude Mvondo, 40 ans , Ngono Désir, 37 ans , Mimba Serges , 37 ans , Kambiwa Dieunedort , 43 ans, Moguem Solo, 42 ans, Tiadeu Bernard, 34 ans .

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Deux d’entre eux sont des ressortissants congolais:  Ngonga Diasonama Merlin , 41 ans, et Mutombo Nzail Yousouf, 44 ans, tandis qu’un autre est Bangladeshi, Mare Moyna Poroi Taylor  Selon le Commandant de la direction des renseignements et de la sécurité intérieure à qui le dossier de ces faussaires a été confié, cinq d’entre les personnes interpellées ne possèdent pas de passeport et celles qui en possèdent ne disposent plus de visa valable

Leur petit business aurait pu prospérer longtemps, si l’un de leur client n’avait pas été intercepté au début du mois d’août en partance pour l’Italie avec dans ses valises une importante somme d’argent évaluée à plus de 25 000 euros, toutes en fausses coupures de 500€ chacune. L’enquête diligentée par la police de Dhaka a finalement pu aboutir à l’arrestation de ces faussaires qui seront tous présentés au juge avant la fin de cette semaine. Gigantesque mégalopole du sous-continent indien, Dahka est la capitale de Bangladesh

Sources : Le flux rss de camer.be

Populaires cette semaine

To Top