Hugo Varil Fotso, 21 ans, a été découvert raide mort sur son lit d’hôtel lundi par le réceptionniste. Le corps sans vie d’Hugo Varil Fotso, 21 ans, a été retrouvé en état de décomposition dans un hôtel de la place. La découverte a été faite autour de 11h par le réceptionniste en poste, Fabrice Fonka. « C’est au cours du ménage que j’ai noté une odeur peu ordinaire qui étouffait », explique-t-il. Hugo Varil est arrivé à l’hôtel le vendredi 25 mars vers 20h 11 mn, en provenance de Bangangté. « Il a pris une chambre dans l’hôtel pour trois jours. Le même jour, il est sorti. Très tôt le lendemain (samedi 26 mars ; ndlr), il est encore sorti. Après, on ne l’a plus vu », ajoute notre interlocuteur. Aucune trace de bagarre n’a été notée dans sa chambre. Dans ses effets personnels, il y avait sa CNI, son acte de naissance, son passeport ainsi que des fascicules. Il n’a laissé aucun mot. Alerté, le commissaire Oumarou, chef de la division régionale de la police judiciaire de l’Ouest, est descendu a l’hôtel avec ses éléments, accompagné d’un médecin-légiste pour les constatations d’usage. Au cours de l’exploitation du téléphone du défunt, il est ressorti qu’il serait pensionnaire de la KSA (Kadji Sport Academy) à Douala. Ses parents ont également été contactés par les forces de l’ordre pour que le corps soit mis à leur disposition. Une enquête a été ouverte pour en savoir davantage sur les causes de cette mort.
Sources : A la une aujourd'hui