Features

Auto-école: Les promoteurs annoncent un préavis de grève

Driving School-auto-écoles-examen-candidates-permis-de-conduire

Le Collectif des syndicats a tenu une réunion pour exprimer leur ras-le-bol sur la délivrance frauduleuse des permis de conduire mercredi dernier à Yaoundé. Les membres du Collectif des syndicats des auto-écoles du Cameroun sont mécontents. Mercredi dernier au cours d’une réunion tenue à Yaoundé par ses membres, ces derniers ont manifesté le besoin de se faire entendre à travers une grève.

C’est dans ce cadre qu’ils ont adressé un préavis de grève au Premier ministre, chef du gouvernement. « Notre mouvement vise à amener l’administration des Transports sur la table des discussions. En effet, on veut faire comprendre au ministre des Transports (Mint) que les auto-écoles vont mal. Nous voulons dialoguer, avoir des solutions concrètes et urgentes », confie François Ngah Messobo, président national du Syndicat national des exploitants d’auto-écoles du Cameroun. A ce titre, le Collectif des syndicats des auto-écoles du Cameroun exige la réforme totale de l’examen du permis de conduire pour mettre fin à la délivrance frauduleuse dudit document. Les syndicalistes exigent que des sanctions soient prises à l’encontre des délégués régionaux et départementaux ainsi que les chargés de missions impliqués dans le circuit de la délivrance suivant les rapports de la Conac, le constat des huissiers et la suspension des sous-centres d’examen impliqués dans les manœuvres illégales entre autres.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cependant le collectif exige aussi le retrait des permis de conduire par les responsables des auto-écoles et s’opposent par ailleurs à la décision du Mint de confier la formation et l’évaluation des candidats à l’examen pour l’obtention du Certificat de capacité aux syndicats  de conducteurs de taxis. « Il y a des sous-centres des départements qui présentent les candidats à un nombre élevé que le chef lieu de la région. Ce qui signifie qu’il y a des candidats fictifs à l’examen. Toute ces magouilles doivent cesser », déclare un syndicaliste. Toute chose qui concourt malheureusement d’après le Collectif des syndicats des auto-écoles du Cameroun à entraîner des désagréments dans le processus de la délivrance des permis de conduire avec pour conséquences directes des accidents de la circulation. En rappel, un préavis de grève avait été déposé au Mint le 13 janvier dernier, suite à laquelle une concertation avait eu lieu entre le SG du Mint et les membres du collectif. Dont les résolutions prises avaient abouties à la suspension  du mot d’ordre de grève jusqu’au mois de d’avril 2015. Ceci afin d’apprécier la mise en application effective des résolutions et recommandations issues des assises.

Assiatou NGAPOUT

Populaires cette semaine

To Top