Features

Attentats suicides : compassion et solidarité des Etats-Unis

Yaoundé-attentats-USA-Etats-Unis-Boko-haram-Cameroon

Le Cameroun a connu en l’espace de  dix jours deux attentats suicides  qui ont fait de nombreuses victimes  à Fotokol et à Maroua, dans la région de l’Extrême-nord. Washington soutient Yaoundé en ce moment de douleur.

Par la voix de leur ambassadeur au Cameroun Michael Hoza, les Etats-Unis ont fermement condamné ces actes horribles et exprimé leur solidarité au gouvernement et au peuple camerounais : «Boko Haram commet des crimes contre l’humanité. Il faut l’en empêcher. Boko Haram pervertit les enseignements d’une grande religion et utilise l’islam avec malice pour justifier le meurtre d’innocents. Ceci doit prendre fin. La cruauté et la  violence auxquelles a recours Boko Haram sont intolérables et il faut y mettre fin (…) Les Etats-Unis  soutiennent le Cameroun dans ces efforts et mon gouvernement a  pris plusieurs mesures concrètes pour aider le Cameroun et les autres nations de la région à mettre Boko Haram hors d’état de nuire», a déclaré  l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun Michael Hoza.

Tueries intolérables et inacceptables

En se félicitant de la bravoure du Cameroun dans ses efforts de lutte contre Boko Haram : «les Etats-Unis saluent  ce rôle de premier plan et sont impressionnés par les forces de sécurité camerounaises qui ont mis en place des mesures de défense audacieuses et fiables pour protéger leur nation», a indiqué l’ambassadeur des Etats-Unis qui a aussi félicité «les nombreux  chefs religieux musulmans et chrétiens qui ont condamné publiquement le crimes contre l’humanité  commis par Boko Haram.  Ils ont souligné clairement que les tueries et les enlèvements commis par Boko Haram contre des hommes, des femmes et des enfants innocents sont intolérables et inacceptables», a ajouté  Michael Hoza.

Le chef de la mission diplomatique américaine se dit rassuré que Boko Haram sera éradiqué  lorsqu’il entend  «des voix dénoncer le terrorisme de Boko Haram –  celles des musulmans et des chrétiens, des  officiels gouvernementaux, et des représentants d’organisations non gouvernementales, des musiciens, des enseignants et des particuliers». C’est dans cette optique que les autorités appellent les populations à collaborer en toute confiance par le renseignement et la dénonciation de toute personne suspecte.  Le double  attentat suicide du marché  central de Maroua du mercredi  22 juillet 2015, qui  a  fait 13 morts dont les deux fillettes  terroristes et 32 blessés, a renforcé le souci de  vigilance et de collaboration des populations avec les forces de sécurité.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Acquérir l’équipement nécessaire…

Pour combattre efficacement  le groupe terroriste qui  a  été contraint de changer son mode opératoire. L’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun Michael Hoza est confiant : «Nous réfléchissons actuellement sur un canal d’approvisionnement des équipements qui augmenteront la capacité du Cameroun à se  protéger contre Boko Haram. En outre,  les Etats-Unis sont pleinement engagés à aider les forces de sécurité camerounaises à acquérir l’équipement  nécessaire à la protection du territoire national et du peuple camerounais». Michael Hoza a surtout rappelé que «le commandant de l’Africom (le commandement  des Etats-Unis pour l’Afrique) le général David Rodriguez a effectué une visite à Yaoundé le 10 décembre pour se joindre  à moi pour rassurer le président  Paul Biya et le reste de la nation camerounaise sur ces engagements».

Après les premiers attentats suicides qui avaient  déjà fait 13 morts dont 12 civils le dimanche  12 juillet 2015 à Fotokol dans la région de l’Extrême nord, les Etats-Unis avaient clairement exprimé leur compassion. C’était dans un communiqué de presse daté du jeudi 16 juillet 2015:  «Prendre pour cible des hommes, des femmes et des enfants innocents est la preuve  évidente de la barbarie et du manque total de respect du caractère sacré de la vie humaine par Boko Haram. Nous présentons nos condoléances les plus attristées et les plus  sincères aux familles et proches des victimes de cet acte criminel. Nous partageons  la douleur de tous les Camerounais en ce moment de deuil. Les Etats-Unis réaffirment leur solidarité constante au gouvernement et au peuple camerounais dans leurs efforts d’éradication de Boko Haram».

Populaires cette semaine

To Top