Features

Deux kamikazes se font exploser dans un marché de bétail à l’Extrême-Nord

Kamikazes-Boko-haram-Homeka

Deux kamikazes, présumés membres de la secte islamiste Boko Haram, se sont fait exploser vendredi, jour de marché de bétail, à l’entrée de la localité camerounaise de Homeka (Extrême-Nord), a-t-on appris de sources sécuritaires.

Ces terroristes, qui n’ont pas fait d’autres victimes, ont activé leur charge alors que, surpris par des membres d’un comité de vigilance, ils tentaient de se glisser entre les habitations afin de se fondre dans la foule qui commençait à affluer sur les lieux.

Cela faisait quelque deux semaines, note-t-on, que le phénomène des bombes humaines s’était estompé dans la région, à la suite manifestement d’une offensive tous azimuts des forces de sécurité dans les bastions du mouvement jihadiste s’étendant jusqu’au Nigeria voisin.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La veille, de violents combats entre Boko Haram et l’armée camerounaise ont coûté la vie à un chef du comité de vigilance de Gangawa.

Mercredi, ce sont trois gros ravitailleurs présumés en informations et en vivres de la secte qui ont été interpellés par les forces de sécurité à Fotokol, autre localité de l’Extrême-Nord où la secte mène régulièrement des assauts meurtriers.

Source: © APA

Populaires cette semaine

To Top