Actu'Décalée

Attentat suicide de Boko Haram a Fotokol, déjà 16 morts

Attentat - Boko Haram - Fotokol

La nuit du dimanche 12 juillet à ce lundi 13 juillet 2015 a été très agitée à Fotokol, un arrondissement du département du Logone et Chari, région de l’Extrême-nord du Cameroun. A en croire des sources sécuritaires, au moins 16 personnes y ont été tuées par Boko Haram, la secte islamiste d’origine nigériane.

Selon notre confrère Guibai Gatama, le drame qui compte encore ses victimes est la conséquence de deux attentats suicides. Les deux Kamikazes vêtus de burqa à l’origine de ces attentats ont aussi rendu l’âme sur le coup, tout comme le médecin chef par intérim de l’hôpital de Fotokol.. « la seconde kamikaze s’est faite exploser derrière le camp du BIR (Bataillon d’intervention rapide, ndlr) sans faire de victime » précise notre confrère.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les kamikazes, soupçonnés d’être des membres de Boko Haram, ont commis leur carnage au marché de Fotokol, dans la zone de Gardoumba. La découverte macabre a été faite aux premières heures de ce lundi 13 juillet. « C’est une zone qui abrite des boutiques très fréquentées la nuit en cette période de ramadan. Les autorités ignorent encore s’il s’agit des dégâts de l’explosion d’un des nombreux obus qui se sont abattus dans la nuit sur la ville, ou du premier attentat kamikaze perpétré par Boko Haram en territoire camerounais » avait d’abord indiqué sur la toile Guibai Gatama, Directeur de publication du journal L’œil du Sahel. Mais, au fil des informations, tout porte à croire que les défunts ont trouvé la mort à la suite d’un attentat suicide.

Nous y reviendrons avec plus de précisions et évidemment avec la déclaration des autorités camerounaises qui organisent en ce moment leur réaction.

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top