Features

Les astronautes US auraient entendu une étrange musique aux abords de la Lune

astronautes-us-musique-lune

La mission Apollo 10 qui a eu lieu en 1969 avait pour but de mener des opérations y compris le désarrimage et l’accostage du module de commande et du module lunaire.

Les astronautes auraient entendu une étrange musique lors du désarrimage, alors même qu’ils étaient privés de tout lien avec la Terre. Les cosmonautes ont alors remarqué qu’elle était très inhabituelle et ont tenté d’identifier d’où elle provenait. Un des membres de l’équipage a qualifié cette musique de musique d’un « cosmos éloigné », l’autre l’a comparé à un sifflement.

Avant de rétablir le lien avec la Terre, les astronautes se sont demandés s’ils devaient informer leur encadrement de ce fait curieux. Finalement, ils ont décidé de ne le pas faire. « Personne ne nous fera confiance », a remarqué un des astronautes.

De toute évidence, cette décision s’explique par l’éthique professionnelle de la NASA. Les cosmonautes avaient peur de faire cet aveu car ils pensaient qu’on les priverait alors du droit de repartir dans l’espace.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les auteurs du sujet expliquent que la musique entendue pourrait en fait être due à des interférences dans la radiocommunication provoquées par des particules électriques. (Les astronautes de la sonde spatiale Cassini expliqué avoir été confrontés au même phénomène près du Saturne.) Cependant, la Lune ne pouvait pas être la source de ces particules car elle est privée d’atmosphère. Des bruits habituels lors de la connections entre les deux modules pourraient également avoir été confondus avec de la musique.

En 1977, la NASA avait lancé un programme visant à diffuser de la musique et des sons dans l’espace susceptibles d’être entendues par d’autres formes de vie intelligente. Des messages audio, connus sous le nom de « Golden record », ont été enregistrés avant le lancement des sondes spatiales Voyager 1 et Voyager 2 sur des disques dorés, ce qui devait prévenir l’apparition de la rouille. Ils ont été mis en ligne par la NASA au cours de l’été 2015.

Des salutations en 58 langues ainsi que d’autres sons de la vie terrestre comme des pleurs de bébé, le démarrage d’un tracteur, ou encore du Bach et du Mozart avaient été enregistrés et diffusés dans l’espace.

Sources : Sputnik France

Populaires cette semaine

To Top