Features

Assauts d’Yves Michel Fotso contre la Guinée Équatoriale

Boeing-Yves-Michel-Fotso

L’ancien Directeur de la Cameroon airline (Camair) a obtenu le feu vert de la justice espagnole à la mi-septembre 2015 pour mener cette opération. Ce début du mois d’octobre 2015, la justice espagnole procèdera  à la saisie conservatoire d’un Boeing 777-200LR de la compagnie nationale Equato-guinéenne Ceiba, reliant trois fois par semaine Malabo à Madrid. Cette opération sera menée à la demande d’Yves Michel Fotso, le richissime homme d’affaire Camerounais condamné à 25 ans de prison dans le cadre de l’opération épervier.

Le fils du milliardaire Victor Fotso réclame à l’Etat Equato-guinéen, le paiement d’une dette d’un montant global de  20 milliards de Francs Cfa. Jusqu’ici, le pays d’Obiang Nguema ne lui a versé que 7 milliards de ce montant. Le 10 juillet 2015, il avait déjà obtenu la saisie d’un appareil de même type et de la même compagnie  à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, en France, un boeing destiné au transport du président Obiang Nguema Mbatsogo.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La saisie de l’aéronef avait finalement été levée par un juge du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Mulhouse. Me Jean-Charles Tchicaya, l’avocat  de l’Etat Equato-guinéen dans cette affaire avait notamment mis au défi la partie adverse de prouver que Ceiba est une émanation commerciale de l’Etat équato-guinéen. Selon Jeune Afrique, la liaison Malabo-Madrid constitue la plus rentable pour la compagnie Ceiba.

Wiliam TCHANGO

Populaires cette semaine

To Top