Culture'Urbaine

Arthur Zang Laureat du « Rolex Awards for Enterprise 2014 »

Cardiopad-Arthur Zang

Arthur ZANG fondateur et PDG de Himore médical a remporté le Prix « Rolex Awards for Enterprise 2014 »  dans la cathégorie des Sciences et santé

« Pour moi, si vous commencez quelque chose, vous devez le finir. C’est ce qui me donne le plus de satisfaction ».

Par jour, Arthur Zang peut ressembler a n’importe quel spécialiste en informatique de l’université, mais, la nuit, il utilise son savoir-faire technologique de pionnier des soins de santé cardiaque dans son Cameroun natal. Zang a inventé le CardioPad – qui est censé être la première tablette de poche informatique médicale de l’Afrique. Ce dispositif permettra aux travailleurs de la santé dans les zones rurales d’envoyer les résultats des tests cardiaques à des spécialistes via une connexion de téléphone mobile, de plus en plus massivement la disponibilité des soins de santé cardiaque pour ceux qui vivent dans les régions rurales reculées du Cameroun, et, plus tard, dans d’autres pays en développement . Il est un innovateur de talent qui aime mettre ses idées en pratique et de les voir par le biais de la réalisation définitive.

Mais qui est Arthur Zang ? voici son portrait brossé par nos confrères de http://blogs.worldbank.org/

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

À 25 ans à peine, Arthur Zang, un jeune ingénieur camerounais a déjà eu les honneurs de la presse locale et internationale. Son nom figure par exemple sur la liste des 30 entrepreneurs africains de moins de 30 ans  les plus brillants établie l’an dernier par Forbes,  le magazine américain dédié aux affaires. « En matière d’innovation, il représente ce qu’il y a de mieux en Afrique », notait Forbes.  Arthur Zang a su répondre  à un vrai besoin en inventant le Cardiopad, première tablette tactile médicale fabriquée en Afrique, qui devrait permettre  de sauver de nombreuses vies notamment au sein de la population la plus démunie du Cameroun. 

Diplômé de l’école polytechnique de Yaoundé, c’est au cours d’un stage à l’hôpital général de la ville effectué il y a trois ans, que le jeune ingénieur fait le constat suivant : le Cameroun ne recense alors que 30 cardiologues pour 20 millions d’habitants, répartis entre les deux principales villes du pays, Yaoundé – la capitale – et la ville portuaire de Douala. « Cela signifie que les patients qui vivent dans des villages éloignés sont obligés de prendre le bus pour réaliser leurs examens, ce qui pose non seulement un problème au niveau de leur suivi médical mais aussi au niveau économique car le transport accroît aussi leurs dépenses », explique-t-il. 

À la demande du professeur Samuel Kingué, cardiologue à l’hôpital général de Yaoundé, Arthur Zang commence à réfléchir à une solution pour faire en sorte qu’un maximum de patients puissent être soignés par les rares cardiologues du pays. Il poursuit ses recherches en  systèmes électroniques embarqués au laboratoire de polytechnique et, afin de parfaire ses connaissances en électronique numérique, il suit un programme d’enseignement gratuit à distance dispensé par le gouvernement indien.

C’est ainsi que le Cardiopad a vu le jour. La tablette médicale mise au point par Arthur Zang permet de réaliser des électrocardiogrammes (l’appareil est relié par des électrodes à la poitrine du patient) et de transmettre les résultats à distance au cardiologue. « Il s’agit d’une solution mobile et bon marché : nous comptons le commercialiser à 2 millions de Francs CFA (environ 4 000 dollars US), soit un coût deux fois inférieur à celui des appareils actuellement sur le marché », assure-t-il (l’appareil n’est pas destiné aux patients mais aux hôpitaux qui les prêtent aux patients).

ARTHUR ZANG
2014 Jeune lauréat, technologie appliquée
Cameroun, Born 1987

[email protected]

https://www.facebook.com/cardiopad

Populaires cette semaine

To Top