Arts'Plastiques

Art plastique : Kechy Wolgang, Le retour aux sources

Exposés à Yaoundé, « Mes premiers pas sous le soleil » de Kechy Wolgang sont un rappel de la richesse culturelle africaine.

Mercredi 21 août 2013, au siège de l’association « Tam-tam Mobile » à Yaoundé. Les murs et la table de la salle d’exposition sont colonisés par les œuvres d’art du jeune peintre Kechy Wolfgang, « Mes premiers pas sous le ciel ». Une collection de tableaux réalisée pendant plus de trois semaines. Les fresques sont expressives et les sculptures admiratives. Grâce à un doigté juvénile, mais si expérimenté, l’artiste a su présenté son monde aux autres. Sur les tableaux, on distingue nettement les messages que l’artiste veut transmettre à travers ses images qui baladent le visiteur dans les différents axes d’Afrique. Cases traditionnelles du Nord, du Sud et du Centre du Cameroun, un « arbre de la paix », portraits de femmes, etc., Kechy Wolfgang appelle à une remise en question.

Et bien que le titre de cette exposition soit évocateur, le visiteur non averti croirait se trouver dans une galerie d’art. En effet, les murs de la salle d’exposition sont tapissés de plusieurs toiles colorées. Avec des matériaux de récupération, à savoir des capsules et bouchons de bouteilles, des coupelles de bois, etc.; l’artiste habille harmonieusement ses œuvres afin d’attirer l’attention du visiteur distrait. « J’ai constaté à l’école que les gens aiment tout ce qui brille. Alors, j’ai voulu leur parler en attirant, en faisant ce qu’ils aiment, pour qu’ils reconsidèrent la richesse dont regorgent l’Afrique », a expliqué Kechy Wolgang.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sympathique. Conviviale. Attrayante. Autant de qualificatifs que l’on peut multiplier autour de l’exposition de cet artiste en herbe. Imaginez-vous dans une salle qui vous envoie des signaux ou des messages à travers des images qui se projettent entre tradition, imagination et joie de vivre. Difficile de croire que ce sont des mains aussi petites qui ont conçu les pots de fleurs, les masques, les figurines, etc., de bois et d’argile. Et ne vous trompez pas ! Il s’agit bien du même auteur. Même si, toutes ses œuvres ne sont pas logées à la même enseigne. Et c’est le charme de l’affaire.

Naturalisme

« Mes premiers pas sous le soleil » sont un enchevêtrement de fil de fer et des breloques en plastique, une fresque des dessins en «lignes nouille», sortes de gribouillis puérils, mais aussi des peintures sur toile assez naturalistes. Exploration de plusieurs techniques, l’art du petit Kechy Wolfgang est aussi un mélange de récupération, de dessin et de peinture. Utilisant indifféremment le fil de fer, le plastique, la gouache ou le pinceau, il fixe ses sujets sur le mur, la toile ou le papier.

Jeanne Ngo Nlend

Populaires cette semaine

To Top