Features

Apres son arrestation: MENDO ZE RÉCONFORTÉ DE TOUTES PARTS

Gervais-Mendo-Ze-CRTV

Parmi les marques de sympathie, beaucoup sont issus des prisonniers VIP de Kondengui, qui ne s’expliquent pas l’arrestation de Mendo Ze, acharné défenseur de Paul Biya et de son système.

L’ancien directeur général de la CRTV, incarcéré depuis mercredi 12 novembre, a accusé le coup de son interpellation le matin jusqu’à la signification de sa mise en détention provisoire tard dans la soirée. La présence à ses côtés de quelques proches, dont son épouse et sa fille, elle-même substitut du procureur à Akonolinga, n’a pas consolé l’agrégé de linguistique. Ses premières heures à la prison de Kondengui étaient empreintes de la même tristesse. Pourtant, depuis les premières réactions à son arrestation, qui lui sont globalement sympathiques, le promoteur de la Voix du Cénacle a repris goût à la vie. Les premiers commentaires enregistrés dans la presse, qu’il redoutait le plus, ont laissé à l’ancien patron de l’audiovisuel public le sentiment agréable qu’il n’était pas si détesté. L’arrivée de son fils Serge Akounou, venu des Etats-Unis samedi dernier, qui lui a rendu visite dimanche à la prison centrale au même moment que quelques proches et amis, ont fini par ragaillardir Gervais Mendo Ze.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Parmi les marques de sympathie, beaucoup sont issus des prisonniers VIP de Kondengui, qui ne s’expliquent pas l’arrestation de Mendo Ze, acharné défenseur de Paul Biya et de son système. L’ancien DG et ses proches ont bénéficié des conseils de Urbain Olanguena Awono, ancien ministre de la Santé, à Kondengui depuis mars 2008, qui a invité la famille à faire bloc autour de Mendo Ze qui va bientôt manquer d’amis. Ses premières confidences montrent qu’il compte mettre ses jours à profit pour continuer à construire sa relation avec Dieu et déconstruire les accusations portées contre lui. «C’est une cabale», a-t-il confié à un visiteur.

© Repères

 

Populaires cette semaine

To Top