Features

Après le Cameroun, Marie Christine Molu veut s’installer au Nigeria

MARIE-CHRISTINE-MOLU

En ouvrant cette enquête, votre journal est tombé sur une belle femme qui peut toute obtenir grâce à son charme. Aussi serait-elle en train de négocier une installation du côté de Nigeria. Le Directeur général de Camair-Co tombera-t-il dans son piège? Attention au phénomène Nathalie Koah.

Selon nos enquêtes, la pulpeuse Marie Christine déclarerait à qui veut l’entendre qu’elle est en train de négocier une nomination de chef d’escale Camair-Co à Lagos. Ce serait une grosse bévue car, alors même qu’elle est dénoncée par la presse et les réseaux sociaux par rapport à ses activités peu orthodoxes au Cameroun, la nommer en qualité de représentante d’une si importante compagnie dans un pays voisin serait lui donner carte blanche pour ses activités occultes. Le Directeur général de la Camair-Co Jean Paul Nana Sandjo qui a une délicate mission de redresser notre compagnie de navigation aérienne doit éviter de s’encombrer de casseroles.

Et tout le monde doit se rappeler le phénomène Nathalie Koah, celle-là même qui avait affiché Samuel Eto’o et qui est aujourd’hui au tribunal pour répondre de ses faits et gestes. Le Dg de Camair-Co, on le sait a une épouse exemplaire, le gracieuse Grâce Decca dont on ne se rappelle pas encore avoir entendu le nom dans les affaires de mœurs. Elle doit être un exemple pour les collaboratrices du Dg qui n’a aucunement besoin de s’encombrer de filles de petite vêtue. Pourquoi ne pas s’inspirer de l’exemple de son épouse ?

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Et comme M.C Molu dit qu’elle a beaucoup de relations obtenues grâce à son carnet d’adresses, nous prenons l’engagement dès ce jour auprès de nos lecteurs pour voir clair dans ses activités. Nous sommes prêts à recevoir et publier dans nos prochaines colonnes tout document ou preuve sur les activités de celle-ci. Et d’ores et déjà nous donnons rendez-vous dans la prochaine édition pour la suite des dénonciations de l’affaire Marie Christine Molu Njapndounke.
Affaire à suivre.

Son  passeport  retiré… puis remis

Au moment nous nous apprêtons à aller sous presse, une information capitale est tombée dans notre rédaction. Le passeport de Marie Christine Molu vient de lui être retiré au niveau de l’aéroport international de Douala par les fins limiers de la police.

En effet, alors qu’elle tentait de sortir du pays, elle a été interceptée par la police, sûrement mise au parfum de ses activités et de son rôle de proxénète. Un prodigieux exploit de la police camerounaise qu’il faut féliciter à sa juste valeur. Car alors qu’elle se croyait toute puissante la police vient de ramener M.C sur terre. Face à ses turpitudes. Nous y reviendrons. Aux dernières nouvelles, son passeport lui a été remis après beaucoup de tractations en l’absence du Commissaire de l’aéroport.

Jeune Enquêteur

Populaires cette semaine

To Top