Features

Apres la polémique sur le BIR, Paul Biya honore d’autres soldats

Le-plan-d’urgence-remaniement-Booto à Ngon-Paul_BIYA_gouvernement

Le chef de l’Etat a attribué des médailles à des militaires engagés dans la lutte contre Boko Haram après qu’une vive polémique avait accueilli la signature des décrets honorant les  seuls soldats du Bir. Le soulagement perçait dans la voix de la présentatrice du journal de 17h sur la Crtv hier. Elle a lu avec beaucoup de solennité ces décrets du chef de l’Etat attribuant des médailles de la vaillance à des forces de défense.

Il s’agit des militaires et gendarmes ayant pris part aux opérations Emergence 4 et Alpha. Des médailles de la vaillance avec citation à l’ordre des armées. Des lieux et des dates de batailles où les récipiendaires ont commis ces actes de bravoure qui leur valent ces distinctions ont été cités comme pour s’en commémorer. Mais, l’observateur a aussi remarqué que la citation de ces lieux a servi d’astuce pour rattraper certains manquements des précédents décrets, ceux du 1er avril dernier qui déjà attribuaient des médailles aux seuls soldats de l’opération Alpha du Bir. Des « oubliés », ainsi que l’avaient dénoncé des confrères, les commandants Clément Ngaransou et Honoré Kwene du Bir ont eux aussi été récompensés. Cette fois, les personnels administratifs du ministère de la Défense ont fait en sorte que tous les corps des forces armées soient honorés. Des médailles de la vaillance à titre collectif ont été attribuées.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Des étendards de la gendarmerie (3ème et 4ème régions : légion de gendarmerie du Nord, légion du Diamaré et la légion du Logone et Chari , Gpign), de la 4ème région interarmées, du bataillon d’intervention rapide, du bataillon des troupes aéroportées, du bataillon blindé de reconnaissance, des 41ème et 42ème brigade d’infanterie motorisées, des 41ème, 31ème , 42ème … bataillons d’infanterie motorisée, la marine, les bases aériennes 101,102, 201,202 et 301, régiment du génie militaire, 31ème groupement des sapeurs pompiers, etc. Des gratifications d’anuités de service de deux ans ont été annoncées pour des militaires ayant participé aux opérations à compter du 17 mai 2014.

Des Croix de la valeur militaire du Cameroun ont elles aussi été décernées à des militaires, notamment aux deux chefs des opérations, les colonels Joseph Nouma, pour l’opération Alpha du Bir et Jacob Kodji d’Emergence 4. Des militaires plus en retrait tel le général de division Baba Souley, chef d’état major de l’armée de terre et de nombreux autres militaires qui n’ont pas fait des combats mais dont le travail de logistique et de stratégie semble être reconnu ont également reçu les gratifications.

Les décrets d’hier, pris pour atténuer les remous qui ont suivi la publication de ceux du 1er avril, sont déjà contestés par certains. Des personnels de la police s’offusquent de n’en faire pas partie. « Or, nous avons été exposés et certains ont perdu leur vie comme les militaires », proteste un haut gradé de la police.

© Le Jour : Aziz Salatou

Populaires cette semaine

To Top