Features

Anniversaire: Ni John Fru Ndi souffle sa 73ème bougie

john_fru_ndi_anniversaire
Le président du Sdf a tenu à célébrer ce 73ème anniversaire aux côtés de ses camarades et de quelques hommes de médias. Drapé dans une gandoura de couleur marron, le président national du principal parti de l’opposition au Cameroun s’est montré disponible et infatigable face à ses convives lundi dernier.
Table après table, il a plaisanté avec les uns, servi de la viande de bœuf grillée aux autres, et du vin rouge à certains encore. Pas du tout surprenant. Car c’est son 73ème anniversaire. Députés et sénateurs de son parti étaient présents à l’invitation, de même que quelques membres de la société civile. Peter Essoka, le vice président du Conseil national de la communication (Cnc) est assis en bonne place. C’est d’ailleurs lui, de sa posture d’ancien d’église, qui se charge de dire la prière. Le speaker du jour n’est personne d’autre que Joseph Mbah Ndam, député de la circonscription électorale de la Momo Est, sous les couleurs du Sdf, par ailleurs vice – président de l’Assemblée nationale du Cameroun. Benard Njonga de l’Association citoyenne pour la défense des intérêts collectifs (Acdic) est parmi les convives.De nombreux journalistes aussi. Plusieurs groupes de danses invités pour la circonstance distillent de la musique jouée aux instruments traditionnels. Le vice-président du parti, Joshua Oshi, ne se gène pas de jouer le rôle de guide pour les invités. Mais il ne quitte pas d’une seule petite minute son verre qu’il prend soin de remplir à chaque occasion. C’est la convivialité, loin de la rigueur protocolaire auquel on aurait pu s’attendre. Cette convivialité se poursuit jusqu’au buffet, où chaque convive peut se servir à son aise.Né le 7 juillet 1941 à Bamenda dans la Région du Nord-Ouest, Ni John Fru Ndi est le co-fondateur et dirigeant du principal parti de l’opposition camerounaise. D’abord libraire, il se lance dans la politique en 1990 et conduit sous l’égide de son parti crée la même année sans l’autorisation de l’administration, les revendications populaires en vue du pluralisme politique. Militant infatigable des droits de l’Homme, il a été plusieurs fois placé en résidence surveillée par le régime Biya. Bonne anniversaire Monsieur le président !


Joseph Flavien KANKEU | Le Messager

Populaires cette semaine

To Top