Features

Alim Hayatou sensibilise ses notables contre l’insécurité

Alim-Hayatou-insécurité

La menace terroriste était au menu d’une réunion que le lamido Alim Hayatou a convoquée mardi dernier dans son palais de Garoua.

Tous les notables de la chefferie traditionnelle de Garoua, notamment les chefs de 2e et 3e degrés, les imams et les muezzins, ont répondu présents mardi à l’appel de leur chef supérieur, Alim Hayatou lamido de Garoua.

Sa Majesté Alim Hayatou a battu le rappel des troupes dans son palais de Garoua, pour les sensibiliser sur la menace de  la secte terroriste  Boko Haram. Au cours de cette réunion dont l’ordre du jour se limitait à la communication du lamido, les notables ont reçu leur feuille de route face à la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie septentrionale du pays. Désormais, ils devront se comporter comme de vrais patriotes, afin d’aider le gouvernement et les forces de maintien de l’ordre à assurer la paix et la sécurité dans le septentrion. « Vous ne pouvez pas vous prévaloir du tire de chef d’une localité et ne pas maitriser ce qui se passe dans votre cité », a déclaré le lamido Alim Hayatou en guise d’introduction. « Je vous mets en garde contre les faux enseignements de l’islam qui sont contraires à ceux que nos pères nous ont laissé en héritage », a-t-il poursuivi.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour Alim  Hayatou, la seule solution pour ne pas tomber dans les faux enseignements reste l’école. D’où cette interpellation du lamido de Garoua à l’endroit des chefs traditionnels présents à  aller sensibiliser leurs sujets sur la nécessité d’envoyer tous leurs enfants à l’école. « La plupart d’entre vous êtes allé dans plusieurs pays islamiques pour apprendre le Coran. Que personne ne vienne vous détourner avec  de nouveaux enseignements », leur a-t-il laissé entendre en guise de  mise en garde.« Ne gâtez pas notre religion.  Aidez plutôt les institutions de la République avec vos prières pour que notre pays puisse venir à bout de cette nébuleuse qu’est la secte Boko Haram », a-t-il tranché. Pour rassurer les uns et les autres, Sa Majesté Alim Hayatou a fait savoir que le président de la République, Paul Biya, est déterminé à mettre un terme aux agissements de cette secte dans cette partie du pays. Avant de prendre congé de ses notables, plusieurs prières ont été dites à l’endroit du Très Haut Allah, afin qu’il aide les populations touchées et l’armée engagée dans cette bataille.

DIKWE FODAMBELE

Populaires cette semaine

To Top