Features

Alice Nkom : « Pourquoi je défends les homosexuels »

Me-Alice-Nkom-football-Eto’o-Marafa-Atangana Mebara

Maitre Alice Nkom est un défenseur acharné de la cause homosexuelle au Cameroun. Elle le revendique d’ailleurs à hue et à dia. Tout récemment, elle a fait une sortie médiatique dans laquelle elle se propose de trouver une solution à la « tragédie du football Camerounais ». Dans cette plaidoirie médiatique, Alice Nkom prend fait et cause pour le capitaine des Lions, Samuel Eto’o Fils. Cela a provoqué l’ire dans les milieux du football ou on dénonce une « intrusion » dans une chasse gardée. Pour remettre les pendules à l’heure de l’opinion, nous sommes allés à sa rencontre. Comme au parquet, l’avocate s’est lâchée. Tout y passe : Paul Biya, le football, l’opération épervier, Boko Haram. (Suite et fin)

Pourquoi je défends les homosexuels

J’ai décidé de m’occuper des homosexuels, cela ne veut pas pour autant dire que toute ma vie je serais confinée à ne faire que ça. Contrairement à ce que j’entends dire ou observer chez mes compatriotes , moi je suis de ceux qui se disent : comment faire peu quand on a la possibilité de faire plus, mieux et beaucoup ? Je vois plein de gens à haut potentiel qui n’ont jamais entrepris de l’exploiter jusqu’au bout de leurs limites, qui ne sont jamais devenus des acteurs, mais sont demeurés des CHOSES d’un décret, d’un poste , pour la facile rémunération en avantages et autres honneurs attachés à la fonction, et c’est vraiment dommage. Quel gâchis !

Je continue à être fermement attachée au respect des droits des minorités sexuelles dans mon pays. Ce, d’autant plus que les textes applicables au plus haut niveau, vont dans ce sens, celui de la protection de la vie privée, et de l’épanouissement sexuel de chacun, sans distinction de l’orientation sexuelle des uns et des autres. Et sachant que la sexualité se déroule dans un domicile et que chacun décide de la façon de là pratiquer, notre constitution a prévu que le président de la République s’engage à protéger le domicile de chacun. C’est pour cela qu’il y’a dans le Code pénal un article qui s’appelle violation de domicile. Parce que la sexualité de l’individu s’y déroule et le garant de cette liberté d’en jouir, c’est le Président de la République.

Je défends les droits de l’homme.

Donc quand je défends les homosexuels, je défends les droits de l’homme, l’Etat de droit, la démocratie, je défends la confiance dont le Cameroun a besoin pour résoudre ses problèmes de chômage, de pauvreté, de maladies de ses populations et de non développement tels que connus aujourd’hui. Un pays qui ne respecte pas sa signature, qui ne respecte pas ses engagements pris au plus haut niveau, devant les occidentaux, les asiatiques et les africains, doit s’attendre à ce qu’il n’inspire aucune confiance aux partenaires nationaux et internationaux. La confiance se mérite. Par contre, si vous savez que c’est la confiance qui apporte les investisseurs, le travail, le bien être à vos populations, c’est à vous d’avoir un comportement qui emmène les gens à vous faire confiance pour l’attirer à construire avec vous.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’opération épervier est à tête chercheuse.

Si un pays embastille ses propres investisseurs pour les dépouiller de leurs biens comme c’est le cas de Michel FOTSO dont on a arraché la Banque par braquage judiciaire. Sans compter qu’il a remboursé le corps du délit dans toutes les affaires qui l’opposaient à l’Etat ou à ses démembrements, comme l’a fait Mme HAMAN, et qu’il se trouve toujours derrière les barreaux, alors même que qu’en cas de prise d’otages par des terroristes, la règle de la libération est respectée… Apparemment, ici chez nous, nous voulons les deux en même temps. On veut le beurre et l’argent du beurre et on piétine le Code d’honneur à ciel ouvert, s’étonnant que cela puisse porter à conséquence sur le chômage et son lot de malheurs…

Quelle est votre sentiment sur la nébuleuse Boko Haram, les prises d’otages (le cas des 200 jeunes filles), les combats et le lourd bilan en vie humaines.

Ce que je sais aujourd’hui est que le Cameroun est en guerre contre la secte Boko Haram. Quand on est en guerre, je considère qu’il y’a des secrets, la stratégie et la raison d’Etat. Je ne suis pas militaire, je ne suis pas dans le renseignement et pour le moment je ne suis pas dans les principales régions concernées, pour avoir une idée exacte de la situation. J’apprends des médias ici et là, L’heure est grave, nous devons continuer à rester serein, et faire confiance à nos forces de défenses. Je déplore le manque d’information sur la question, on ne sait pas véritablement, , de source officielle, ce qui se passe, qui sont-ils, pourquoi agissent-ils ? J’éprouve un respect profond et de la compassion pour les soldats engagés au front, et leurs familles qui subissent encore plus violement les affres des combats contre cet ennemi inconnu. Pour les filles, j’ai manifesté ma solidarité à l’époque, en me joignant à l’opération « Bring back our girls », malheureusement ça n’a pas suffi, mes pauvres filles sont toujours en détention, dans un lieu inconnu. Vous savez que dans notre pays, nous n’avons pas la culture de la marche. Ici quand on marche on vous envoie le Bir.

Un fois revenu du sommet Etats-Unis Afrique, le Président Biya a repris le chemin de l’étranger, alors que le pays traverse une zone de turbulence à l’Est et dans le Grand Nord. Votre Commentaire.

A mon tour de dire que je ne commente pas les commentaires mais, si j’étais Président de la République, après avoir annoncé ma déclaration de guerre à Boko Haram à partir de la France, je resterais au pays. Je me transformerais en chef de guerre, qu’il est, et je ne quitterais pas la QG, c’est-à-dire le Cameroun. Je ne suis pas Président de la République, et le mien, celui que j’ai en ce moment, est parti. Je vois qu’il y’en a d’autres qui ne sont pas partis, pour des raisons à peu près similaires. Mais il y’en a qui sont partis et mon président en fait partie. Il sait ce qu’il fait , je l’espère vivement.

Bernard BATANA

Populaires cette semaine

To Top