Features

Agenda présidentiel: d’importants textes en perspective

agenda-Paul_Biya_lettre_Cameroun

Un remaniement pourrait intervenir, sauf changement, avant le départ du chef de l’État pour l’Italie le 7 juillet. Nomination de nouveaux généraux et désignation des membres du Conseil constitutionnel, à l’ordre du jour.

L’ agenda du chef de l’État s’annonce fort surchargé pour les jours à venir, apprend-on. De sources officielles, lundi 22 juin autour de 12h, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi, s’est envolé pour le Nigeria, porteur d’un message du président Paul Biya à son homologue Muhammadu Buhari. Mais des indiscrétions indiquent que le Minatd était surtout porteur d’une invitation. De ce fait, confie-t-on, le président de la République fédérale du Nigeria, élu le 28 mars, pourrait séjourner à Yaoundé au lendemain de la fête de fin du Ramadan. Il s’agira pour les deux hommes d’État, de revisiter au cours d’une séance de travail, la coopération entre les deux pays frontaliers. Mais également, de s’accorder les violons sur la stratégie de lutte contre la secte islamiste Boko Haram. En effet, cette rencontre intervient, après la tenue le 11 juin du sommet d’Abuja, consacré à la mise sur pied avant la fin du mois de juillet, de la force militaire multinationale de 8.700 hommes.

Bien avant, le président français, François Hollande, est attendu à Yaoundé le 3 juillet, comme nous annoncions le programme en exclusivité dans notre dernière édition. Une courte visite d’État de cinq heures d’horloge durant laquelle, le locataire de l’Élysée aura un tête-à-tête d’environ une heure avec le président Paul Biya au palais de l’Unité, à partir de 18h. Alternance, coopération économique, accords de défense, remaniement ministériel et collaboration judiciaire, au menu des échanges. La rencontre sera suivie d’une conférence de presse donnée par les deux chefs d’État.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 


Tsunami.

Autour du 7 juillet, le président de la République s’envolera pour l’Italie où il prendra part à la foire commerciale de Rome. Selon nos sources, au cœur de cet agenda, se nichent d’importants évènements pour la vie de la nation. D’abord, apprend-on, le chef de l’État pourra remanier l’équipe gouvernementale la veille ou le lendemain de l’arrivée de François Hollande à Yaoundé. Les mêmes sources soutiennent que sauf changement, ledit remaniement devrait intervenir à tout le moins, avant le départ de Paul Biya pour Rome.  L’on se souvient qu’en juin 1983, le président de la République avait procédé à un réajustement du gouvernement 24h avant que François Mitterrand ne foule le sol camerounais. En avril 2001, quelques jours après le départ de Jacques Chirac, Augustin Kontchou, Edouard Akame Mfoumou et consorts quittaient le gouvernement.

De sources introduites, une réorganisation des forces de défense est également en vue. Il se rapporte qu’à l’évidence, quelques officiers supérieurs seront promus au grade de général. L’école de guerre de Simbock devrait également subir une restructuration. C’est d’ailleurs pour cela que le général Esaïe Ngambou, aurait récemment effectué une mission en France.

Mais l’un des temps forts de cet agenda sera à coup sûr, la mise en place de la Cour constitutionnelle, avec la désignation de ses membres. Annoncée depuis l’année dernière par le chef de l’État lui-même, cette institution pourra enfin voir le jour.

Nadine Bella

Populaires cette semaine

To Top