Features

Afrique Media scellée

Afrique-média-Cameroun-Boko Haram-médias

La fermeture des locaux de la chaîne basée à Yaoundé va être suivie  ce vendredi par celle des studios de Douala d’où ce médium continuait d’émettre tard jeudi soir. Le Conseil national de la communication (Cnc) musèle Afrique Media.

Des scellés ont été posés sur les installations de la télévision « panafricaine » logée à Yaoundé. Le procès-verbal de la pose de scellés indique que cette opération conduite par le commissaire Evelyn Ngoe Besumbu s’est déroulée le jeudi 6 août 2015 à 13 heures. Et aussi qu’elle a eu lieu en présence du directeur de la société Afrique Media,Gustave Sing. Le procès-verbal avait aussi valeur de notification aux journalistes suspendus (par le Cnc)Juliana  Magne Tadda et Bachir Ladan.

note_cnc_scelles_afr_media_06082015_ns_600

note_cnc_scelles_afr_media_06082015_ns_600

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans  une note d’information qu’il a signée, le président du Cnc, Peter Essoka, explique que la fermeture temporaire d’Afrique Media l’est « en application de la décision 00015 / Cnc du 04 juin 2015 portant suspension de la chaîne sus-désignée ». Pourtant jusque tard dans la soirée de jeudi 6 Aout 2015, la chaîne« panafricaine » émettait toujours. Les programmes étaient diffusés depuis les studios de Douala. Cameroon-Info.Net a appris que ceux-ci seront à leur tour scellés ce vendredi 07 août 2015.

note_cnc_scelles_pv_afr_media_06082015_ns_500

note_cnc_scelles_pv_afr_media_06082015_ns_500

Le 4 juin 2015, le Cnc annonçait la suspension d’Afrique Media Tv pour un mois et celle de certains de ses journalistes pour six mois. Il reprochait notamment à ce confrère la « récurrence des dérapages professionnels ». Le régulateur du secteur de la communication au Cameroun dénonçait des invités qui d’après lui « ont proféré des accusations non justifiées et des appels à la haine susceptibles de porter atteinte à l’image et à l’honneur de personnalités, d’institutions et pays étrangers ». Au motif que la chaîne n’avait pas été notifiée, la direction d’Afrique Media avait refusé d’arrêter ses programmes.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top