Features

Affairisme Eto’o Fils victime d’imposture

Samuel-Eto’o-Fils_Coupe_du_monde

Le nom du goaléador camerounais est associé à un projet de création d’une chaîne de télévision. L’ex-capitaine à travers une mise en garde dément cette «intox» distillée sur le site d’information Cameroun infos.net en date du 5 août 2015.

C’est d’une voix mi-grave, pour le moins peu enjouée d’ordinaire que l’ex-capitaine des Lions Indomptables a pu échanger avec l’auteur de ces lignes, hier dimanche, 9 août 2015. Une voix noyée par le dépit et beaucoup de déception. Sans utiliser des tournures, Samuel Eto’o Fils est allé droit au but comme il sait le faire sur les aires de jeu.

«Mon frère, mon nom est cité dans une affaire de création d’une chaîne de télévision au Cameroun à laquelle je ne suis ni de près, ni de loin associé. Je n’ai jamais eu l’idée d’un tel projet pour qu’aujourd’hui des gens forcément mal intentionnés m’en attribuent la paternité. Vous savez, des gens utilisent mon nom à tort et à travers pour parvenir à leurs fins. Je voudrais que cela cesse. Quand on veut des rabattements au niveau des tarifs douaniers et autres, on utilise Samuel Eto’o Fils… Je t’envoie une mise en garde que j’ai signée à toutes fins utiles» dixit Samuel Eto’o Fils, pensionnaire d’Antalyaspor, où il devra faire parler son talent incontestable tout au long de la prochaine saison sportive.

Après l’échange avec l’un des meilleurs ambassadeurs du Cameroun sur la planète terre, une copie de la mise en garde parvient à la rédaction centrale de votre quotidien alors que nous allions sous presses hier dimanche 9 août 2015 en fin de l’après-midi.. Selon la correspondance de Samuel Eto’o Fils, le journaliste de Cameroun-info.net affirme qu’ «après avoir interviewé Madame Yolande Bodiong, la responsable chargée de la conduite du projet, il peut affirmer l’existence de la «fameuse» télévision par une série de tournages sur le terrain à Douala. Le fait pour moi de remettre en cause cette version des faits serait un «revirement» sans qu’on en connaisse la raison exacte» écrit-il non sans asséner une triple précisions.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Primo, l’ex-capitaine réitère les termes de son démenti du 31 juillet 2015 d’après lesquels, je portais à l’attention de l’opinion publique nationale et internationale que je n’ai jamais eu l’intention de crééer une chaîne de télévision sportive dirigée par une certaine Yolande Bodiong.

Secundo, «la seule source «fiable et crédible» d’investigation en l’espace, c’est moi-même et non des pseudo-confidents !»

Tertio, «je tiens à mettre formellement en garde tant les auteurs de ces articles dénués de tout fondement que leurs complices, d’arrêter de distiller des informations mensongères et diffamatoires à mon encontre. Je me réserve le droit de saisir les autorités judiciaires pour la sauvegarde de mes intérêts». Prévient-il sans plus. De toute évidence, le buteur hors-pair a choisi de rompre le silence au sujet de ce projet de création d’une chaîne de télévision pour taire toutes les rumeurs autour d’une histoire cousue de fil blanc, attirer l’attention des pouvoirs publics auprès desquels son nom, devenu un label, sert d’alibi pour l’obtention des facilités de toutes sortes par des imposteurs parfois zélés à qui l’ancien sociétaire du Fc Barcelone n’a donné aucune caution.

Dans le même temps, le meilleur butteur de toute l’histoire des Lions Indomptables voudrait faire éclater la vérité afin que ceux qui tirent les ficeles de ce montage éhonté soient démystifiés et renoncent à leur forfaiture qui a le don de traîner ce footballeur de génie dans la gadoue et la fange. La mise en garde de Samuel Eto’o Fils sonne, on l’espère, le glas d’une manipulation qui n’a que trop duré. Jointe au téléphone, Yolande Bodiong, présentée comme celle qui pilote le fameux projet n’a pas cru bon de s’exprimer au téléphone lorsque nous la sollicitions pour avoir son éclairage.

Elle nous demandera gentiment de passer à son bureau plutôt ce jour, lundi 10 août 2015, pour en discuter. Nous y reviendrons…

Alain NJIPOU

Populaires cette semaine

To Top