Buzz

Affaire Samuel Eto’o – Nathalie Koah : elle sera jugée pour rétention de la montre d’Eto’o

Eto'o-Nathalie Koah

Le verdict attendu le 31 décembre n’a pas été rendu. Le Tribunal a décidé de juger à nouveau l’ex-compagne du footballeur.

31 décembre 2015. Le verdict de l’affaire qui oppose Samuel Eto’o à Nathalie Koah est prévu pour être rendu ce jour-là. La juge du Tribunal de première instance de Yaoundé-Centre administratif qui connait de cette affaire se présente normalement à l’audience. On s’attendait dès lors à écouter sa décision. Coup de théâtre : « le délibéré est rabattu », annonce la magistrate. Accusée de « vol » par Samuel Eto’o, le Tribunal a décidé de requalifier cette infraction préalablement imputée à Nathalie Koah en « rétention sans droit de la chose d’autrui ». En d’autres termes, Nathalie Koah reviendra devant la barre pour être jugé sur ce qui apparaît comme étant une nouvelle accusation.

A l’ouverture de cette procédure judiciaire, l’ex-compagne de Samuel Eto’o répondait de six infractions : menaces sous condition, publications obscènes, chantage, diffamation, abus de confiance et vol. Si pour les cinq premières accusations, le procureur a estimé  dans ses réquisitions qu’il n’y a aucune charge suffisante (infraction non caractérisée), pour celle qui concerne le vol ca mer . be, il avait émis un doute. « On ne peut pas dire avec exactitude que Nathalie Koah a volé à Samuel Eto’o la montre qu’elle porte. De même qu’on ne peut pas attester avec exactitude de ce que c’est Eto’o Fils qui la lui a offerte. Je m’en remets à la sagesse du Tribunal », avait requis le procureur de la République.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Puisqu’il y a doute, il doit bénéficier à l’accusé Nathalie Koah », avait plaidé Me Abah Fouda, conseil de Nathalie Koah. Dans sa « sagesse », le Tribunal a plutôt décidé de ne pas se prononcer en l’état sur ce grief et de lui donner une toute formulation juridique. Ce qui va donner lieu à un nouveau procès contre Nathalie Koah. Celui-ci va uniquement porter sur la montre qu’Eto’o dit avoir offert à Nathalie. Le reste de la procédure reste sans changement, notamment la plainte de Nathalie Koah contre Samuel Eto’o. Le footballeur était accusé par son ancienne compagne des faits de menaces sous condition, de chantage, de publications obscènes et de trafic d’influence. Le procureur a conclu dans ses réquisitions qu’aucune de ces infractions n’est caractérisée. Qu’Eto’o soit déclaré non coupable.

La décision du juge sera connue lorsque l’instruction (les débats) de l’infraction requalifiée sera achevée. Le juge se prononcera aussi bien sur la plainte de Samuel Eto’o contre Nathalie Koah que celle de Nathalie Koah contre Samuel Eto’o. E.M Christian, coaccusé de Samuel Eto’o que le procureur a retenu seul dans liens de l’accusation pour menaces sous condition, sera également fixé sur son sort après l’examen de la nouvelle procédure intentée contre Nathalie Koah

Populaires cette semaine

To Top