Features

Affaire Nathalie Koah: Le Procureur demande que Samuel Eto’o soit blanchi

etoo-koah
L’affaire Nathalie Koah/Samuel Eto’o est-elle finalement un simple pétard mouillé ? Cette hypothèse se profile de plus en plus à l’horizon alors que le verdict est attendu le 31 décembre 2015. En effet, le Procureur près le Tribunal de Première Instance de Yaoundé-centre administratif demande que Samuel Eto’o Fils, le principal accusé de l’affaire soit déclaré non coupable.

L’information est contenue dans les colonnes de Le Jour du 22 décembre 2015 qui rapporte que «Dans ses réquisitions, le procureur a conclu qu’aucune de ces infractions n’est caractérisée. En d’autres termes, que Samuel Eto’o doit être déclaré non coupable». Les infractions auxquelles le journal fait allusion sont relatives à la plainte de l’ancienne compagne du footballeur, Nathalie Koah. L’hôtesse de l’air à la Camair-Co avait intenté un procès contre l’ancien capitaine des Lions Indomptables des faits de menaces sous condition, de chantage, de publications obscènes et de trafic d’influence.

Eto’o, peut-être blanchi et son ami peut-être déclaré coupable. Le Jour informe que pour E.M Christian, le coaccusé de Samuel Eto’o, par ailleurs son ami, «le procureur a demandé qu’il soit déclaré coupable de cette infraction. Pour le maintenir dans les liens de l’accusation, le représentant du Ministère public s’est appuyé sur l’expertise judiciaire qui a été opérée sur une bande sonore extraite du téléphone de Nathalie Koah. Dans le rapport de l’expert en cryptologie, la voix d’E.M Christian est authentifiée. Pour le parquet, les propos (ceux-ci ont été décryptés par l’expert) qui sont tenus par E.M Christian dans les conversations qu’il a avec Nathalie Koah constituent des preuves suffisantes pour établir l’infraction de menaces sous condition».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ces réquisitions évidemment sont loin de satisfaire la défense qui veut voir condamner Eto’o. «Dans sa plaidoirie, Me Abah Fouda, conseil de Nathalie Koah, a soulevé le fait que Samuel Eto’o Fils agissait à travers E.M Christian. L’avocat affirme qu’en demandant les photos nues de Fally Ipupa à Nathalie Koah, E.M Christian rapportait une ‘‘exigence’’ de Samuel Eto’o qu’il avait lui-même déjà adressée à Nathalie Koah».

Notre confrère relaie même les propos de l’avocat de Nathalie Koah «Samuel Eto’o est donc l’auteur intellectuel et E.M Christian, l’auteur matériel. On ne saurait donc condamner un sans l’autre», a dit Me Abah.

Nathalie Koah devait à son tour répondre des infractions de menaces sous condition, publications obscènes, chantage, diffamation, abus de confiance et vol. Là aussi, le procureur estime que l’accusée est innocente. «Si pour les cinq premières accusations, le procureur a estimé qu’il n’y a aucune charge suffisante (infraction non caractérisée), pour celle qui concerne le vol, il a émis un doute», mentionne Le Jour qui souligne que pour le procureur «On ne peut pas dire avec exactitude que Nathalie Koah a volé à Samuel Eto’o Fils la montre qu’elle porte. De même qu’on ne peut pas attester de ce que Eto’o Fils la lui a offerte».

Jean-Marie Nkoussa

Sources : Cameroon-Info.Net HeadLines

Populaires cette semaine

To Top