Culture'Urbaine

Affaire Mani Bella – Chantal Ayissi: Le conseil de Chantal Ayissi réagit et menace les médias

Me Félicité Esther Zeifman, avocate au barreau de Paris et conseil de l’artiste musicienne Chantal Ayissi vient d’adresser une «Mise au point» à Cameroon-Info.Net. Après la plainte déposée devant les tribunaux français à l’encontre de Chantal Ayissi par le conseil de l’artiste Mani Bella, et l’accusant de «Diffamation, injures et menaces de mort», Me Félicité Esther Zeifman, conseil de Chantal Ayissi vient de faire une mise au point à propos.

Pour l’avocate, les chefs d’accusation relayés dans un article paru sur notre site le 8 août 2015 et titré «France – Show Biz: Après la plainte de Mani Bella, Chantal Ayissi attendue au tribunal de Nanterre le 29 septembre prochain» ne sont pas ceux pour lesquels sa cliente a été citée. Dans sa démarche, Me Félicité Esther Zeifman a dans un premier temps joint par téléphone la rédaction de Cameroon-Info.Net pour indiquer ce qui suit:

«Je voudrais faire une mise au point importante que je ferai de façon officielle. Première chose: la citation directe initiée à l’encontre de ma cliente ne comporte pas des chefs d’accusation de diffamation et d’injures. La seule infraction qu’elle comporte, ce sont les menaces de mort. Deuxième chose: Mme Chantal Ayissi bénéficie de la présomption d’innocence jusqu’à ce qu’un tribunal en ait décidé autrement. 

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Troisième chose: Tout média qui se permettrait de raconter, ou de relater les chefs d’inculpation pour lesquels elle n’est pas citée, j’ai des instructions fermes de ma cliente de les poursuivre en justice pour diffamation. Quatrième point: Nous ne plaidons pas dans la presse un dossier. Nous plaidons un dossier devant le tribunal, et le moment venu nous présenterons nos arguments devant le tribunal.

J’espère bien que cette espèce de mini cabale s’arrête. Des journalistes dignes de ce nom, quand ils ont une information, essaient de contacter l’autre partie, ou tout au moins son conseil, pour s’en assurer. Mais, ne reprennent pas un fil d’info qui est truffé de mensonges et d’aberrations juridiques pour se faire des choux gras».

Par la suite, l’avocate qui défendra Chantal Ayissi devant les tribunaux le 29 septembre 2015 pour «menaces de mort» à l’encontre de l’artiste Mani Bella a fait parvenir sa mise au point officielle. Un document dans lequel l’avocate menace de poursuivre devant les juridictions compétentes pour déclarations mensongères, tout média qui s’obstinerait à mentionner des chefs d’accusation autres que les « menaces de mort ».

La Mise au Point
Photo: (c) –

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top