Features

Affaire du bébé volé : Le délai prescrit par le dgsn arrivé à expiration

bébé-noir

Judith Djuala n’a toujours aucune nouvelle, 48h après l’ultimatum de Martin Mbarga Nguélé. Judith Viviane Djuala n’a toujours aucune nouvelle de l’évolution de l’enquête ouverte pour retrouver son bébé, enlevé le 29 mars dernier au centre médical de la police de Yaoundé.

Pourtant, le délai de 48h exigé par le Délégué général à la Sûreté nationale (Dgsn), Martin Mbarga Nguélé, au personnel médical pour rendre le nouveau-né à sa maman, est arrivé à expiration. A ce sujet, la démarche a été entreprise par votre journaliste pour joindre le Dgsn. Son garde du corps qui a décroché le téléphone indique qu’il faut s’en référer à la police judiciaire car c’est elle qui est compétente pour ce type de dossier.

Des sources proches de l’affaire indiquent d’ailleurs que le mari de la victime, Vincent Kamgang, est convoqué chaque jour, depuis le 30 mars dernier à la Direction régionale de la police judiciaire (Drpj). Toute chose qui ne rassure pas la famille qui s’inquiète de la gestion du dossier. «Nous ne sommes au courant de rien, les choses se gèrent en catimini», se plaint un des frères de la victime.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A défaut d’être mis au courant de l’évolution des procédures, les proches de Mme Djuala, ont décidé de prendre le taureau par les cornes. Hier, ils ont entrepris une tout autre démarche. Dans un communiqué dans lequel ils indiquent le jour et les circonstances de l’enlèvement du bébé du couple Kamgang, ils invitent toutes personnes ayant des informations à ce sujet à les contacter. La note en question a été déposée dans les églises et écoles de Yaoundé.

Hier, lorsque nous mettions sous presse, les chapelles de Tsinga et du quartier Carrière avaient déjà reçu le communiqué. Il faut préciser que Judith Djuala est toujours isolée dans le bâtiment administratif du centre médical, depuis le 30 mars dernier. De sa chambre, elle continue à recevoir l’attention de ses proches qui lui apportent de quoi manger, des vêtements propres et des médicaments prescrits par le médecin notamment des antibiotiques et des remèdes pour empêcher que le lait maternel ne coule.

Nadine Guepi

Populaires cette semaine

To Top