Features

Accueil chaleureux pour le couple présidentiel à Malabo

couple-présidentiel-paul biya

Arrivée Paul et Chantal BIYA à l’aéroport international de Malabo.

Malgré le soleil ardent et son corollaire, la chaleur étouffante de ce jeudi matin, 26 juin, ils sont bien au rendez-vous à l’aéroport international de Malabo. Hommes, femmes, parfois accompagnés de leurs jeunes enfants sont là. Les premiers arrivés s’assurent d’occuper une excellente place pour ne rien rater de l’arrivée du couple présidentiel. « Je ne voulais pas me faire raconter cet événement, alors je suis venu », explique un jeune homme, un large sourire éclairant son visage. Il séjourne en Guinée équatoriale depuis cinq ans. Comme lui, de nombreux Camerounais de la diaspora ont mis entre parenthèses leurs petits commerces et autres grandes affaires pour communier avec le couple présidentiel.

Déjà, des airs bien connus s’élèvent vers le ciel. L’on se trémousse énergiquement au son de ces chants de ralliement. Il y a là les membres de l’Association soleil levant, du Club des amis solidaires du Cameroun, de l’Association des femmes engagées de Malabo, La voie du Sud, Association Lékié de Malabo, Association beti be nanga et intégrés…


Dans cette colonie évaluée à environ un demi millier d’âmes, il n’y a pas de distinction entre ressortissants de l’Ouest, du Nord ou du Sud Cameroun. Tous sont emportés par le même élan : le bonheur d’accueillir le chef de l’Etat et la première dame, Chantal Biya. Ils n’attendent guère longtemps. Le positionnement de la limousine présidentielle à la sortie du pavillon d’honneur apparaît comme la fumée blanche et est accueilli avec force youyous.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Un « essaim » de pancartes s’élève dans les airs. Des fanions vert, rouge et jaune aussi. C’est la liesse générale, lorsque le président de la République et Mme Chantal Biya apparaissent sur l’esplanade de l’aéroport international de Malabo, à 10h45 mn. La foule bigarrée s’agite frénétiquement derrière des banderoles qui clament l’amour et l’attachement des porteurs au couple présidentiel. Ce dernier répond à ces acclamations par des gestes de la main et des sourires. De part et d’autre, l’on joint les deux mains pour dire : « on est ensemble ». Puis, Mme et M. Biya s’engouffrent dans la limousine qui les conduits directement à Sipopo où sont logés les chefs d’Etat, non loin du Centre de conférences, à 23 Km au Sud-Ouest de Malabo. La communauté camerounaise, satisfaite, essaie de suivre et tarde à retourner à son quotidien. 

Les compatriotes préparent cette visite depuis des jours. « Ça fait depuis que nous attendons cette arrivée. Nous sommes vraiment heureux. C’est toujours un plaisir d’avoir le couple présidentiel avec nous ici », assure Raymond Ze, un jeune entrepreneur. « Nous ne sommes pas là pour le folklore. Nous sommes là pour dire à notre président que nous le soutenons entièrement dans son engagement pour la paix et la sécurité. Les Africains doivent se serrer les coudes pour avancer », clame Clarisse Goufack Kanekoule, présidente de l’Association des ressortissants du Mbam à Malabo. Pour tous, le 23e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine est une occasion précieuse de revoir le couple présidentiel. Avec quatre visites dans le pays en l’espace de trois ans, la diaspora camerounaise s’estime véritablement « gâtée » par le président.

Yvette MBASSI-BIKELE | Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top