Features

Accord sous-régional pour lancer une force contre Boko Haram

camerounais-armée-boko-Haram-deux-soldats

Les ministres de la Défense du Cameroun, du Nigéria, du Niger, du Tchad ont annoncé mercredi à Niamey le lancement à venir d’une force commune contre la secte islamiste Boko Haram.

Boko Haram: Une menace croissante pour la région

Quatre Etats africains, le Nigeria, le Niger, le Tchad et le Cameroun ont annoncé, mercredi 23 juillet, la création d’une force commune pour lutter contre la secte islamiste Boko Haram, considérée comme une menace croissante pour la région. «Cette mesure est la preuve de notre engagement pour faire tout ce qui est possible pour éradiquer cette calamité», a commenté le ministre nigérien de la défense.

Chaque pays s’est engagé à fournir 700 hommes pour constituer cette armée. Les quatre pays, dont les frontières se rejoignent au lac Tchad, secteur où est basé la secte islamiste, ont déjà mis en place un partage du renseignement et des mesures de coordination de la sécurité aux frontières.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Quatre Etats africains, le Nigeria, le Niger, le Tchad et le Cameroun ont annoncé, mercredi 23 juillet, la création d’une force commune pour lutter contre la secte islamiste Boko Haram, considérée comme une menace croissante pour la région. «Cette mesure est la preuve de notre engagement pour faire tout ce qui est possible pour éradiquer cette calamité», a commenté le ministre nigérien de la défense.

Chaque pays s’est engagé à fournir 700 hommes pour constituer cette armée. Les quatre pays, dont les frontières se rejoignent au lac Tchad, secteur où est basé la secte islamiste, ont déjà mis en place un partage du renseignement et des mesures de coordination de la sécurité aux frontières.

 

source Reuters

 

Populaires cette semaine

To Top