Features

A quand la fin des travaux au Boulevard de la République ?

le-genie-militaire-douala

Entre arrêts et reprises du chantier, les populations attendent impatiemment sa livraison. Les engins sont à nouveau en mouvement sur le chantier du prolongement nord du Boulevard de la République. Mais pour les usagers et les riverains, ce n’est plus la même excitation qu’au début du chantier lancé il y a bientôt deux ans. Et surtout, depuis cette période, pour les riverains notamment, l’inconfort de la poussière, soulevée par le passage des voitures, a induit de nouvelles habitudes : on passe désormais moins de temps sur sa devanture à prendre l’air par exemple. En d’autres termes, ils auraient bien aimé que le chantier soit déjà terminé, la route déjà livrée.

Seulement voilà, pour diverses raisons (intempéries, retards dans certains financements, etc.), il y a eu des arrêts et reprises des travaux concernant ce chantier, au grand dam des populations, pas toujours au fait des contraintes susmentionnées. Cela dit, beaucoup espèrent que cette fois sera la bonne. Surtout à la vue des Caterpillar qui vont et viennent, et à la présence sur le site d’une importante quantité de gravier, de manœuvres en pleine activé, etc.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Gildas P., conducteur de moto, déclare : « On pensait qu’à pareil moment, le chantier serait terminé. Ils ont d’abord aménagé comme vous voyez là mais maintenant, il faut peut-être encore attendre des années pour voir le bitume ». Mirabelle D., riveraine, est moins pessimiste, quoiqu’un peu amère : « La poussière est notre lot quotidien, nous vivons les portes fermées. Récemment j’ai vu le délégué du gouvernement et les militaires ici. J’espère vraiment que c’est pour une véritable reprise du chantier et la fin des travaux ». André O., taximan, sur la ligne école publique-Bonamoussadi relève pour sa part que « c’est quand même embêtant de voir que jusqu’à présent les choses vont aussi lentement. Pourtant, c’est une route qui va résoudre beaucoup de problèmes. Quand elle sera terminée, on espère dans les prochains mois, je vais augmenter le nombre de tours. Il sera possible de rejoindre Bonamoussadi en moins de 10 minutes ».

C’est à la mi-2014, après indemnisations des populations installées sur le tracé du chantier, que les travaux ont démarré. La première phase avait consisté à faire un terrassement et à sortir le tracé exact de la route. Puis un ralentissement a été observé. Des descentes sur le terrain ont été effectuées, sans grand changement. La saison des pluies avait alors évoquée, ainsi que le problème de fonds. En décembre dernier, un lancement officiel de reprise a eu lieu en présence du directeur du Génie militaire, Jackson Kamgaing, et du délégué du gouvernement auprès de la Cud, Fritz Ntone Ntone.

Mireille ONANA MEBENGA

Populaires cette semaine

To Top