Features

50 individus suspects interpellés le week-end dernier à Bertoua

Ngaoundéré-adolescents-gang-braqueurs-coupeurs-arrêtés-malfrats-détenu-Boko-haram-interpellées-Arnaque

« L’Opération Orient », initiée par les autorités administratives et diligentée par les forces de sécurité, dans la ville de Bertoua, depuis un mois, commence à donner des résultats. Au cours du week-end du 26 au 27 septembre 2014, cette opération a permis de mettre la main sur 50 individus suspects en vadrouille dans la ville de Bertoua.

Selon le commissaire central de la ville de Bertoua, M. Aboubakar, l’équipe mixte constituée de policiers et gendarmes a procédé à des interpellations des individus en position d’infractions répréhensibles par le code de procédure pénale. Ils ont été débusqués, interpellés et conduits dans les différentes cellules de la police et de la gendarmerie, pour exploitations. Cette opération s’est déroulée dans les quartiers réputés difficiles : les bas fonds des zones telles que quartier Radio et Nkolbikon. Les interpellés sont des jeunes drogués, prêts à commettre des actes d’agressions, de vols simples, aggravés.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La majorité des interpellés n’ont pas de CNI, alors qu’ils étaient vadrouille nocturne. Certains possédaient des armes blanches. « Ils ont été conduits dans nos services pour exploitation. Nous avons constaté, après enquête, que certains étaient activement recherchés. D’autres avaient déjà commis des actes graves, les moins dangereux ont déjà eu à commettre des forfaits mineurs… Pour ceux ayant commis des actes graves, ils ont été mis à la disposition de la police judiciaire pour la suite de la procédure. Pour les cas simples, ils ont été libérés, conformément à la disposition réglementaire », explique Aboubakar. L’objectif de cette stratégie est la sécurisation de la ville de Bertoua et ses environs, en proie à des coups de vol et agressions inexpliquées depuis quelques jours. L’on garde encore en mémoire la découverte d’un corps mutilé d’une jeune fille, au quartier Nkolbikon. Le chérif de la ville ajoute que « l’opération orient » prépare actuellement une autre descente sur le terrain, en vue de mettre un terme à cette criminalité rampante à Bertoua.

Pierre CHEMETE

Populaires cette semaine

To Top