Au moins cinq Camerounais ont été tués jeudi lors d`une attaque survenue dans le nord du Cameroun, dont les auteurs sont soupçonnés d`être membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram.

Une trentaine de maisons ont été brûlées par les assaillants, a appris Xinhua de source sécuritaire. L`attaque a eu lieu dans un village de l`arrondissement de Mokolo (extrême-nord), proche de la frontière avec le Nigeria, a rapporté cette source. Les assaillants ont eu le temps de terminer leur opération avant l`intervention des forces de défense et de sécurité camerounaises. Deux jours auparavant, trois soldats du Bataillon d`infanterie motorisée du Cameroun sont morts et cinq autres blessés dans l` explosion d`une mine antipersonnel à Amchidé (extrême-nord du Cameroun).

Source: Agence de presse Xinhua