Features

49 milliards de FCFA en sommeil à la Communauté Urbaine de Douala

Douala-le-dr-Fritz-Ntonè-Ntonè-Tribunal

La situation serait due à la lenteur observable dans l’exécution des chantiers de la capitale économique. C’est l’avis du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala (CUD) Fritz Ntonè Ntonè. Il s’exprimait ainsi, le 23 septembre dernier, lors d’une rencontre avec les patrons qui doivent réaliser des chantiers relevant du ressort de la CUD. Pour le super maire de Douala, l’exécution à la va-vite des chantiers de la capitale économique qui sont dans son portefeuille pourrait permettre de dépenser tout cet argent en trois mois seulement.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le Quotidien de l’Economie en kiosque vendredi 25 septembre indique que, s’adressant aux différents prestataires, Fritz Ntonè Ntonè a déclaré : «nous sommes en surliquidité. Il faut le dire. On attend les mandats. Il y a des milliards en banque. C’est plus de 49 milliards à dépenser avant la fin de l’année. Tout cet argent veut preneur».
Raccourcis
Toutes les entreprises qui ont gagné des marchés à Douala, doivent désormais aller vite : «Il faut aller vite. Quand on vise le développement, il faut aller vite, prendre les raccourcis. Les délais que vous avez sont les délais de paresseux. Il y en a qui disent 04 mois pour un travail qui peut se faire en un mois. De longs délais perturbent le travail. Dans les pays sérieux, développés, il y a des bruits jour et nuit. Travaillez même la nuit, c’est vrai qu’il y a des mi s s ions de contrôle. Des gens à Douala n’ont pas peur des bruits», prescrit Fritz Ntonè Ntonè.
A trois mois de la fin de l’année budgétaire 2015, le Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala est plus que jamais pressé. Pour lui, les travaux devraient être exécutés non seulement dans la nuit pour ceux qui le pourront, et même le dimanche car, «nous prenons l’engagement d’améliorer le traitement de vos décomptes », promet-t-il aux différents prestataires auxquels il prend la peine de rassurer. «Ce n’est pas seulement votre pain que vous recherchez. Soyez sûrs que vous êtes des acteurs très importants. Quand on termine une route, c’est les populations qui sont joyeuses, c’est pour votre bien de tous».
Mesures
Le journal indique que le retard observé est lié au retard dans la passation des marchés et, surtout, les difficultés qu’éprouvent certaines entreprises à monter leurs dossiers pour répondre aux appels d’offres. Pour que cela ne se pose plus à l’avenir, «nous allons éditer un livret du prestataire pour améliorer le montage des dossiers», a annoncé le Délégué du gouvernement, à la fin de sa rencontre avec les patrons qui doivent réaliser des chantiers relevant du ressort de la CUD.

Populaires cette semaine

To Top