Features

38 individus suspects interpellés à Bertoua

Police-braquage-boko-haram-Bertoua

C’est le résultat des patrouilles policières effectuées dans la ville les 14 et 15 novembre.

Les patrouilles policières s’intensifient en cette veille des fêtes de fin d’année. L’Opération Orient a encore frappé un grand coup dans la ville de Bertoua, le week-end écoulé. Sous la houlette du commissaire central de la ville de Bertoua, Aboubakar, cette opération a ciblé certains quartiers populeux de la ville.

La pêche a permis de mettre la main sur 38 individus suspects, le 15 novembre. Ils ont été interpellés pour divers motifs : appartenance à des réseaux mafieux pour certains, et défaut de carte nationale d’identité pour d’autres. Certains sont accusés de trouble à l’ordre public. Ceux dont les parents ont apporté des pièces d’identification et n’avaient commis aucune autre infraction ont été purement et simplement relâchés, après exploitation. L’opération Orient est conduite conjointement par les éléments du commissariat central de Bertoua et du Groupement mobile d’intervention (GMI), avec la collaboration des commissariats de sécurité publique des arrondissements environnants de Bertoua.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’on peut remarquer que parmi les 38 individus, un Centrafricain du nom de Harouna était interpellé. Il s’est présenté comme un réfugié, mais, il n’a pas pu produire des pièces justificatives de son statut. Il serait donc en situation irrégulière. Harouna et ses complices sont placés en garde à vue, pour une exploitation minutieuse. Selon Aboubakar, l’opération Orient va s’étendre jusqu’à la veille de fêtes de fin d’année. L’objectif est de permettre aux citoyens de Bertoua et ses environs de passer des paisibles fêtes de fin d’années dans l’ordre, la paix et la quiétude.

©Pierre CHEMETE |Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top