Mboa'Actu

Prise d’armes des 350 soldats affectés à la Minusca

Minusca-RCA

Une cérémonie y relative s’est déroulée vendredi à Yaoundé sous la présidence du ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo. Elle marque le dépat de ces soldats en RCA, pour une durée d’un an.

Une cérémonie de prise d’armes du contingent auprès de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) s’est tenue vendredi, 19 août 2016 à Yaoundé.

Présidée par le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo, la cérémonie symbolisait la mise en route pour une durée d’un an de 350 soldats sur un total de 750.

Dans son adresse, Assomo a invité les partants à éviter les comportements déviants, contraires à l’éthique militaire et aux missions à eux confiées.

Avant leur départ, les soldats camerounais de la Minusca ont été soumis à la signature de contrats individuels, en même temps qu’ils ont bénéficié d’une revalorisation de leur prime mensuelle de l’ordre de 80%, passant ainsi de 250.000 à 450.000 FCFA.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ce dernier aspect aura aussi un effet rétroactif sur leurs camarades d’armes actuellement sur le terrain en RCA, et dont la mission s’achève en fin août prochain.

Il s’agit, selon les autorités, d’éviter tout nouveau mouvement d’humeur à l’instar de celui enregistré le 9 septembre 2015, lorsque quelque 200 militaires fraîchement revenus de la Minusca avaient bruyamment manifesté dans les rues de Yaoundé, pour exiger le versement de 8 mois de primes impayées pour la période allant de février à septembre 2014.

Dans la panique, le président de la République, Paul Biya, avait alors demandé aux services compétents de faire procéder au règlement immédiat, et par anticipation sur la régularisation à venir de l’Union africaine (UA), desdits arriérés à hauteur de quelque 6 milliards FCFA.

Source : APANEWS

Populaires cette semaine

To Top