Features

3 soldats tués et 14 autres blessés dans deux attaques terroristes

Terroristes-boko_haram_tchad_attentat-soldats

Trois soldats ont été tués et 14 autres blessés dans deux attaques terroristes simultanées sur des postes de commandement de l’armée tchadienne, dans la région du Lac, frontalière avec le Nigéria, selon un communiqué officiel de l’Etat-major général des armées tchadiennes publié dimanche. Du côté des assaillants, dont le texte ne précise pas l’identité, 16 morts et 1 blessé ont été dénombrés.

« Ce jour 1er novembre, à 04h 47 heure de N’Djaména (03h 47 GMT), le poste de commandement de Bohama a été attaqué par trois kamikazes, faisant un mort et dix blessés dans les rangs des soldats tchadiens. Les trois kamikazes sont également morts sur le coup », précise le communiqué de l’Etat-major. Au même moment, ajoute le texte, le sous-poste de Kaïga-Kindiria a été attaqué. Bilan: deux soldats tchadiens tués et 4 autres blessés, 13 éléments de Boko Haram tués et un autre blessé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le 6 octobre, onze soldats tchadiens avaient été tués et treize autres blessés au cours d’une attaque des éléments de la secte terroriste Boko Haram infiltrés du côté du Nigeria. Quatre jours plus tard, des opérations terroristes avaient fait 41 morts et 48 blessés dans le marché hebdomadaire de Baga Sola, la seule ville de la région du Lac, qui abrite plus de 6.000 réfugiés nigérians et nigériens.

Populaires cette semaine

To Top