Features

25 otages camerounais échappent à Boko Haram

Cameroun_femmes_kidnappées_mariées_par_Boko_Haram

25 otages camerounais ont échappé à Boko Haram dans la nuit du 19 au 20 février, grâce à un trou creusé dans leur prison de Koumché au Nigéria, apprend koaci.com, de source médiatique.

Selon le journal, « Œil du Sahel », qui met l’information sur la place publique, les otages qui se sont échappés par le trou de leur prison, avaient été enlevés le 29 janvier 2015, dans le village camerounais de Ngnam-Ngnam, à trois kilomètres de Waza dans le département du Logone-Et-Chari.Les combattants de Boko Haram, arrivés tôt dans la matinée du 29 janvier, ont brûlé des maisons, et tués trois personnes. Le lendemain, alors que la population enterrait ses morts, ils sont de nouveau revenus et ont pris en otage, des femmes et des enfants.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les 25 otages, 5 femmes et 20 enfants dont l’âge varie de 5 à 13 ans, qui se sont enfuis, ont marché toute la nuit pour atteindre le village Kangaleri, par la route nationale numéro 1, avant de poursuivre par Kinguerwa, peut-on lire dans le journal. Le Cameroun est toujours sans nouvelles des 80 personnes enlevées à Mabass Mabass et Maxi le 18 janvier 2015. Et, des 20 passagers d’un car enlevés le 08 février dernier.

Koaci.com

Populaires cette semaine

To Top