Features

200 jeunes pour « poncer » Douala

douala-camer24-voleurs-Boko-Haram

Ils ont entamé lundi des activités de nettoyage et d’embellissement de la ville de Douala en vue de la fin d’année.

Les fêtes de fin d’année pointent à l’horizon. Et comme les années précédentes, la ville de Douala s’apprête à les célébrer en beauté, et dans la propreté. Hier matin, 20 octobre, à l’occasion d’une cérémonie sobre, 200 jeunes non scolarisés, retenus pour participer à cette autre activité de la Communauté urbaine de Douala (Cud), ont été reçus par le premier adjoint au délégué du gouvernement auprès de la Cud, Dieudonné Monthé. Répartis dans deux ateliers, propreté générale et peinture, ces filles et garçons vont, pendant un mois, contribuer à la propreté de la ville et à l’embellissement de celle-ci.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’atelier consacré à la peinture va se charger de rafraîchir, avec de la peinture blanche, les façades de tous les bâtiments situés à proximité de la chaussée. Les autres jeunes, vont, quant à eux, s’occuper de curer les caniveaux, d’enlever les mauvaises herbes çà et là. Il est question, selon Dieudonné Monthé, de donner une image plus reluisante, propre, à la ville de Douala. En outre, le choix, cette fois de jeunes non scolarisés, a pour but de lutter contre l’oisiveté, et d’amener les jeunes retenus à se frotter au monde du travail.

Pendant leur réception à l’esplanade de la Cud, le règlement intérieur qui régit le programme « Occupation jeunes » a été lu à l’endroit des 200 participants à cette activité. Assiduité, respect, travail, bonne utilisation du matériel etc.

Le programme « Occupation jeunes » a été mis sur pied en 2008, avec pour objectif d’aider les jeunes pendant les vacances, à financer en partie de leurs études et contribuer à leur épanouissement en travaillant.

Mireille ONANA MEBENGA

Populaires cette semaine

To Top